Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 NDIAYE Lamine - Parenté et mort chez les Wolof. Traditions et modernité au Sénégal

Plus de vues

  •  NDIAYE Lamine - Parenté et mort chez les Wolof. Traditions et modernité au Sénégal

NDIAYE Lamine

Parenté et mort chez les Wolof. Traditions et modernité au Sénégal

L'Harmattan - Paris - 2009
ISBN: 9782296086258
(Nouvelles études anthropologiques)
340 p., préface de Patrick Baudry - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 32,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X40606 livre neuf, broché 5 à 8 jours
32,00 €
Chez Amazon

Les Wolof constituent le groupe ethnique majoritaire au Sénégal dont la filiation est de type bilinéaire. De la sorte, le matrilignage et le patrilignage définissent la parenté dans son sens large. La mort étant fondatrice de la vie, pour se donner les moyens de s'immortaliser et de mieux rendre la vie perdurable, les Wolof mettent en oeuvre un ensemble de pratiques, de croyances et de modèles explicatifs sensés qui placent l'issue fatale non pas en dehors de la réalité sociale et donc hors de la vie, mais dans la vie.

 Ouvrage issu de la thèse de sociologie préparée par l'auteur sous la direction de Patrick Baudry et soutenue en 2000 à l'université de Besançon sur le thème: La relation parenté / mort chez les Wolof du Sénégal : traces traditionnelles et état actuel des représentations

Lamine Ndiaye est Maître de conférences (HDR) de Sociologie et d'Anthropologie, Directeur du Laboratoire de Sociologie, d'Anthropologie et de Psychologie (LASAP) et ex-Chef du Département de Sociologie de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter