Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 SEMBENE Ousmane - Le docker noir - Dernière édition

Plus de vues

  •  SEMBENE Ousmane - Le docker noir - Edition 2002
  •  SEMBENE Ousmane - Le docker noir - Dernière édition

SEMBENE Ousmane

Le docker noir

Présence Africaine - Paris - 2008
ISBN: 9782708707412
(Poche)
220 p. - 11 x 17,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 6,20 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X49700 livre neuf, broché 5 à 8 jours
6,20 €
Chez Priceminister

 Diaw Falla, " le docker noir ", mène à Marseille une existence misérable et précaire, mangeant d'un bol de riz, logé dans un hôtel infâme, heureux encore si le matin il a pu trouver de l'embauche.

Il n'a, pour se retenir à la vie, que son amour pour Catherine, et l'espoir de devenir un grand écrivain. Le meilleur de lui-même, en effet, il l'a placé dans un roman qu'il a écrit pendant les brefs moments volés à la fatigue. Cette noble ambition l'aidera-t-elle à triompher du destin et des préjugés raciaux ? Ou le mènera-t-elle à sa perte ? Le docker noir est un long cri d'amertume où éclate un désir passionné de justice.
C'est aussi un avertissement, un document de première main sur la vie des minorités noires perdues dans les grandes villes européennes.

Roman autobiographique écrit en 1956, publié pour la première fois par Debresse, qui relate l'expérience de l'auteur comme docker à Marseille

 

Ousmane Sembène (Ziguinchor 1923 - Dakar 2007) est un écrivain et cinéaste sénégalais de première importance né en Casamance de parents lébous et éduqué conjointement par l'école coranique et l'école française. Il sera en 1942 tirailleur sénégalais puis nous le retrouvons après la deuxième guerre mondiale, pendant 10 ans, docker à Marseille où il s'initie à la lutte syndicale et à l'engagement politique. Il publiera en France ses trois premiers romans: Le Docker noir (1956), Ô Pays, mon beau euple (1957), Les Bouts de bois de Dieu (1960). Retour au Sénégal après l'Indépendance et école de cinéma à Moscou. Il réalise son premier film, un très remarquable court métrage, Borom Saret, en 1962. Cinéaste militant et engagé il verra certains de ses films interdits: Ceddo au Sénégal du fait de la critique acerbe faite de toutes les religions importées - dont l'Islam, Camp de Thiaroye non diffusé en France car rappel d'un événement indigne de notre histoire coloniale.
Ousmane Sembene disparaît à 84 ans en laissant derrière lui une œuvre littéraire et cinématographique majeur partie intégrante d'un patrimoine culturel mondial.