Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BANCEL Nicolas, BERNAULT Florence, BLANCHARD Pascal, BOUBEKER Ahmed, MBEMBE Achille, VERGES Françoise (sous la direction de) - Ruptures postcoloniales: Les nouveaux visages de la société française

Plus de vues

  •  BANCEL Nicolas, BERNAULT Florence, BLANCHARD Pascal, BOUBEKER Ahmed, MBEMBE Achille, VERGES Françoise (sous la direction de) - Ruptures postcoloniales: Les nouveaux visages de la société française

BANCEL Nicolas, BERNAULT Florence, BLANCHARD Pascal, BOUBEKER Ahmed, MBEMBE Achille, VERGES Françoise (sous la direction de)

Ruptures postcoloniales: Les nouveaux visages de la société française

La Découverte - Paris - 2010
ISBN: 9782707156891
(Cahiers libres)
538 p. - 15,6 x 24,2 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X44746 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
14,16 €
Chez Amazon
X68725 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
15,35 €
Chez Abebooks

Comment penser la France d'aujourd'hui sans verser dans la nostalgie à l'égard de sa mythique grandeur passée, et comment construire un nouveau " vivre ensemble " ? De quelle manière sortir des pièges de l'identité nationale et des fantasmes sur les dangers de l'immigration ? Comment penser les relations de la France dans le monde postcolonial, alors que le continent africain fête les cinquante ans d'indépendance des anciennes colonies françaises, que les territoires des outre-mers réclament de nouveaux rôles dans la République et que de nouveaux centres et périphéries émergent ? Prolongeant le tableau dressé en 2005 dans La Fracture coloniale (également paru à La Découverte), les auteurs de ce livre apportent un éclairage original sur les courant encore mal connus en France des post-colonial et subaltern studies. Ils tentent de comprendre pourquoi ces courants engagent tant d'oppositions et de fantasmes et examinent la société française à l'épreuve des perspectives postcoloniales. Avec les contributions de spécialistes de tous horizons, internationalement reconnus, cet ouvrage constitue à la fois, une somme et une ouverture. Il analyse les mille facettes des effets contemporains de la période coloniale et incite à repenser la mondialisation, ainsi que la place des diasporas. Il s'attache à une critique des discriminations et des frontières politiques, interroge les enjeux culturels et les relations intercommunautaires, explique les conflits de mémoire, questionne les crises urbaines et explore les mouvements moiblisant les territoires des outre-mers

Sommaire:
Introduction. De la fracture coloniale aux ruptures postcoloniales, par Nicolas Bancel, Florence Bergnault, Pascal Blanchard, Ahmed Boubeker, Achille Mbembe et Françoise Vergès -
I / L’héritage postcolonial - A. Les fondations
- 1. Abdelmalek Sayad, pionnier d’une sociologie de l’immigration postcoloniale, par Ahmed Boubeker
- 2. Le moment saidien des postcolonial studies. , par Pierre Robert Baduel
- 3. L’aphasie coloniale française, par Ann Laura Stoler
- 4. Césaire, Fanon et la colonialité de la République, par François Durpaire
- 5. Albert Memmi, par Yvan Gastaut
- 6. Le postcolonialisme et l’ange du progrès, par Anne McClintock
- 7. De l’esclavage au postcolonial, par Patrick Weil
- 8. Vers une décolonisation des « uni-versalismes » occidentaux, par Ramón Grosfoguel

B. Les héritages
- 9. Réactions françaises à une perspective postcoloniale, par David Murphy et Charles Forsdick
- 10. Les postcolonial studies et leur réception dans le champ académique en France, par Mamadou Diouf
- 11. Les Barbares et le rêve d’Apollon, par Florence Bernault
- 12. Écrire le postcolonial depuis la langue française, par Carpanin Marimoutou
- 13. Quel espace de création pour ces « étrangers de l’intérieur » ?, par Olivier Barlet et Sylvie Chalaye
- 14. L’impensé colonial dans les institutions françaises, par Mathieu Rigouste
-15. La République et l’impensé de la « race », par Achille Mbembe
- 16. Le corps-frontière, traces et trajets postcoloniaux, par Nacira Guenif-Souilamas.

- II / La France postcoloniale
A. Les enjeux français
- 17. L’Utopie francophone, par Gabrielle Parker
- 18. Questions sur la « diversité », par Michel Wieviorka
- 19. Postcolonialisme et immigration : nouveaux enjeux, par Catherine Wihtol de Wender
- 20. L’immigration (post)coloniale en héritage, par Ahmed Boubeker
- 21. L’enseignement de l’histoire à l’épreuve du postcolonial, par Benoît Falaize
- 22. Échanges autour de l’actualité du postcolonial, par Achille Mbembe et François Vergès
- 23. Les études postcoloniales en France, par Marie-Claude Smouts
- 24. Le tropisme de l’Université française face aux postcolonial studies, par Catherine Coquery-Vidrovitch
- 25. Entre la France et l’Algérie, le traumatisme (post)colonial des années 2000, par Benjamin Stora
- 26. Repenser le politique dans les DOM, par Jacky Dahomay

B. Les Nouvelles dynamiques
- 27. « Race », ethnicisation et discriminations, par Patrick Simon
- 28. La France, la diversité et notre relation au monde, par Pascal Boniface
- 29. De l’Empire à la République : l’« islam de France », par Valérie Amiraux
- 30. Postcolonialité et francité dans les imaginaires télévisuels de la nation, par Eric Macé
- 31. L’émergence d’une « question noire » en France , par Dominic Thomas
- 32. Les nouveaux cosmopolitismes migratoires d’une mondialisation par le bas, par Alain Tarrius
- 33. Le grand strip-tease, par Elsa Dorlin
- 34. Le Musée du quai Branly, par Herman Lebovics
- 35. Le musée postcolonial, par Françoise Vergès
- 36. Colonisation : Commémorations et mémoriaux, par Nicolas Bancel et Pascal Blanchard.
- Nicolas Bancel est professeur à l'université de Strasbourg, détaché à l'université de Lausanne, chercheur à l'Institut de recherche interdisciplinaire sur l'international (université de Lausanne), chercheur associé au SEDET (Paris-VII) et codirecteur du groupe de recherche Achac (Paris).

- Pascal Blanchard, historien, est chercheur associé au Laboratoire communication et politique (CNRS) et codirecteur du groupe de recherche Achac (Paris).

- Ahmed Boubeker, sociologue, est professeur des universités, directeur du laboratoire ERASE-2L2S de l'université Paul-Verlaine de Metz.

- Françoise Vergès, professeure au Goldsmiths College (Londres), est présidente du Comité pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage,

- Florence Bernault est historienne et professeur d'histoire africaine à l'université du Wisconsin (Madison).Membre du laboratoire CNRS "Sociétés en développement dans l'espace et le temps" et spécialiste de l'histoire politique et culturelle de l'Afrique centrale, elle travaille aujourd'hui sur le corps et le fétichisme en colonie et postcolonie.

- Achille Mbembe est né au centre du Cameroun en 1957 au sein de l'ethnie Bassa, dans une région qui fut un sanctuaire du mouvement nationaliste camerounais et de l'UPC. Il fera des études d'histoire à Paris puis exercera à Columbia avant d'occuper 4 ans (1996-2000) le poste de Secrétaire exécutif du CODESRIA à Dakar.Il s'établit ensuite en Afrique du Sud où à partir de 2001 il exerce des fonctions de directeur de recherche à l'Université de Johannesburg (Witwatersrand Institute of Social and Economic Reserarch). Il est aujourd'hui l'un des théoriciens les plus connus du post-colonialisme
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter