Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 ALIDA Caroline , MASQUELIER Adeline - Bori - Guérisseurs de l'âme / Bori - Healers of the Soul

Plus de vues

  •  ALIDA Caroline , MASQUELIER Adeline - Bori - Guérisseurs de l'âme / Bori - Healers of the Soul

ALIDA Caroline (photographies), MASQUELIER Adeline (textes)

Bori - Guérisseurs de l'âme / Bori - Healers of the Soul

5 Continents - Milan - 2010
ISBN: 9788874395651
(Imago Mundi)
125 p., photos de Caroline Alida - 24,6 x 24,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 30,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X45635 livres neuf et d'occasion, reliure illustrée éditeur, à partir de: 5 à 8 jours
11,80 €
Chez Amazon

 Le Bori est un type de chamanisme africain, un culte animiste de possession par l'esprit des ancêtres, qui s’est diffusé dans toute l’Afrique de l’Ouest. Ses adeptes, prêtres (également appelés bori) et assistants, sont des voyants ou des guérisseurs. Ils évoquent les djinns – les esprits – par une danse rituelle extatique pour protéger la société et leurs membres contre les pouvoirs obscurs. Les guérisseurs (les boka), quant à eux, utilisent des herbes traditionnelles pour guérir les malades. Les femmes Bori, bien que vivant dans une société majoritairement islamique, jouent un rôle important et occupent même parfois des fonctions supérieures.

Les portraits en noir et blanc de Caroline Alida ne décrivent pas les vêtements/costumes des Bori, parfois très colorés et séduisants, pas plus qu’ils ne s’attardent sur les objets qui servent au culte. La faible lumière naturelle, qui pénètre à peine dans les petits espaces, fait disparaître tous les à-côtés pour mettre l’accent sur l’essentiel, ce qui confère aux photos une atmosphère contemplative.

 Le Bori est un culte animiste de possession par l'esprit des ancêtres, originaire du pays hausa (Nigeria,Niger) qui s’est par la suite  diffusé dans toute l’Afrique de l’Ouest

- Caroline Alida, photographe, travaille régulièrement depuis 2001 dans les régions d’Agadez et de Dogondoutchi, au Niger pour fixer cultes et pratiques traditionnelles.

- Adeline Masquelier est professeur et directeur du département d’Anthropologie à l’université de Tulane, New Orleans.