Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BA Daha Chérif - Crimes et délits dans la vallée du fleuve Sénégal de 1810 à 1970

Plus de vues

  •  BA Daha Chérif - Crimes et délits dans la vallée du fleuve Sénégal de 1810 à 1970

BA Daha Chérif

Crimes et délits dans la vallée du fleuve Sénégal de 1810 à 1970

L'Harmattan Sénégal - Paris - Dakar - 2010
ISBN: 9782296102613
(Etudes africaines)
436 p., préface du Pr. Ousseynou Faye - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 38,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X46205 livre neuf, broché 5 à 8 jours
38,00 €
Chez Amazon

 Si la vallée du fleuve Sénégal retient l'attention à cause de son statut de foyer de départ migratoire ancien et dynamique, comme lieu de mémoire riche de ses micro-restes archéologiques, de ses paroles sacrées et magiques, elle est aussi une terre d'élection des figures criminalisées du Maure, du boisselier lawbe et du berger peul. C'est un lieu de reproduction de la violence, de fabrication d'"identités explosives" qui est ici exploré.

 Ouvrage issu de la thèse de 3eme cycle soutenue par Daha Chérif Ba en 2002 sur le thème: « La marginalité et l’exclusion au Sénégal. Les comportements délinquants et criminels dans la Vallée du Sénégal, de 1810 à 1970.»

Sommaire:
Préface du Pr. Ousseynou Faye,

Première partie: Le milieu et les hommes
- Les données du biotope : milieux physiques, climat et végétation
- La géographie humaine et données économiques
-Codes d'éthique et valeurs culturelles des populations autochtones

Deuxième partie: Typologie des délits et des crimes, 1810-1970
- L'ère des rezzou dans la vallée du Sénégal, de 1810 à 1914
- Les aspects urbains et ruraux de la délinquance, 1910-1970
- La violence, une modalité opératoire de construction de l'hégémonie coloniale
- Violences foncières dans la vallée du fleuve, de 1890 à 1970,
- Les conflits verts dans la vallée du fleuve Sénégal.
- La violence dans la pêche traditionnelle.

Troisième partie: Réactions contre la délinquance et la criminalité
- Les réactions des populations ou la culture de l'autodéfense
- La violence primaire comme réaction coloniale
- Les lieux de l'enfermement ou la carte pénitentiaire de la vallée du fleuve Sénégal,
- Le vécu carcéral.

Conclusion générale
Bibliographie
Chérif Daha Ba est natif de Podor (1966). Il est docteur d'état en histoire moderne et contemporaine et maître de conférences au département d'histoire de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar.
Il a soutenu une thèse de doctorat d'état sur le thème: « Les cultures populaires en Sénégambie. Fêtes et folklores dans les aires culturelles fulwe. Sens et dynamiques, 1512-1980 »
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter