Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LY Ibrahima - Toiles d'araignées

Plus de vues

  •  LY Ibrahima - Toiles d'araignées

LY Ibrahima

Toiles d'araignées

L'Harmattan - Paris - 1982
ISBN: 9782858022335
(Encres noires ; 16)
300 p. - 13 x 19 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 18,30 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X49509 livres neuf et d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
5,00 €
Chez Amazon

Parce qu’elle a refusé d’épouser le fiancé de soixante-dix ans que son père lui destinait, Mariama, une jeune et belle Africaine du Bélaya, est jetée en prison. Elle y découvre un monde d’horreurs quotidiennes, d’humiliations, de sévices et de terreur, où ne survit que celui qui renonce à toute dignité humaine.
A travers l’exemple extrême de la prison, ce récit dur et réaliste dénonce les travers d’une société dans laquelle le droit du plus fort a valeur de législation. La tradition africaine soumet les femmes aux hommes et les jeunes aux vieillards ; la nouvelle Afrique indépendante est régie par les riches. Et Mariama est une femme, jeune et pauvre.

 

Grand coup de cœur de Soumbala: Roman réaliste inspiré par l'expérience carcérale de l'auteur. Ibrahima Ly dénonce certaines pratiques traditionnelles (le mariage forcé, etc.) et les régimes militaires au pouvoir en Afrique noire (au Mali, en particulier) dans les années 1970.

 
Ibrahima Ly (1936-1989) est un homme politique et grand écrivain malien. Né à Kayes, études à Bamako, puis Dakar et ensuite DEA de mathématiques à la Sorbonne à Paris et plus tard PhD à Leningrad. Militant indépendantiste et communiste il sera président de la FEANF (Fédération des Etudiants d'Afrique Noire en France) au début des années 60.
Rentré au Mali il enseignera à l'Ecole Normale Supérieure. Ses engagements politiques et sa position contre la dictature le conduisent en prison de 1974 à 1978. Il s'exilera ensuite au Sénégal et décédera en 1989 sans avoir connu l'avènement de la démocratie au Mali. Son fils, Oumar Tatam Ly, est depuis septembre 2013 premier ministre du Mali sous la présidence d'IBK.