Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 COULON Gilles, NORAY Marie-Laure de - Avoir 20 ans à Bamako

Plus de vues

  •  COULON Gilles, NORAY Marie-Laure de - Avoir 20 ans à Bamako

COULON Gilles, NORAY Marie-Laure de

Avoir 20 ans à Bamako

Alternatives - Paris - 1999
ISBN: 9782862271866
(Avoir 20 ans)
96 p., photos de Gilles Coulon - 24 x 18 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X64820 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
6,81 €
Chez Priceminister
X30474 livres d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
3,00 €
Chez Amazon

 Réalisés en 1998, les images et les entretiens - souvent en duo - de jeunes Bamakois révèlent une génération ni désespérée, ni rassurée. Une ville déjà immense, aux kilomètres de rues en terre, où se réunissent à la nuit tombée les " grins ", groupes amicaux, comme au village. Des relations bon enfant, rieuses et respectueuses ; on flirte et plus, on écoute les parents, on pense au mariage, et au travail qui manque pour y parvenir. Peut-être y lira-t-on plus d'indolence que d'insolence. Oui, sans doute, les jeunes de Bamako n'ont guère l'esprit frondeur ; après trente-trois ans de régime autoritaire, le Mali connaît une réelle démocratie, ils en profitent avant tout. Quant à l'indolence, erreur : l'énergie, l'envie, l'espoir regorgent. La modestie aussi.

Un témoignage sur la vie des jeunes de Bamako; les auteurs ont accompagné 3 grins (associations spécifiquement maliennes réunissant des personnes de même classe d'age) dans leur vie quotidienne. Photos prise par un adepte de l'école du flou

- Gilles Coulon, né en 1966, est photo-reporter. Formé à L'école louis Lumière (1986-1988), il collabore régulièrement à Libération, Télérama, Les Inrockuptibles… En 1996, il intègre le collectif Tendance floue. Aidé de Jean-Paul Guadagnin, il crée avec 9 photographes un site photo (Revue.Com). Reportage pour le magazine Animan sur les Peuls transhumans (Mali-Mauritanie). En 1997, il obtient le prix World Press Photo, catégorie vie quotidienne. Avec Tendance floue, il participe à diverses expositions collectives.
- Marie-Laure de Noray est sociologue. Elle a vécu longtemps à Bamako où elle a collaboré à la Fondation pour le progrès de l'Homme et à la maison d'édition malienne Donniya. Elle est coauteur d'un ouvrage sur les organisations sociales au Mali, On ne ramasse pas une pierre avec un seul doigt (éd. FPH/Djoliba).