Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BLIXEN Karen - La ferme africaine

Plus de vues

  •  BLIXEN Karen - La ferme africaine

BLIXEN Karen

La ferme africaine

Gallimard - Paris - 2006
ISBN: 9782070425129
(Folio ; 4440)
512 p., nouvelle traduction du danois par Alain Gnaedig - 18 x 11 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 8,80 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X43862 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
2,05 €
Chez Amazon

 " Quand le souffle passait en sifflant au-dessus de ma tête, c'était le vent dans les grands arbres de la forêt, et non la pluie. Quand il rasait le sol, c'était le vent dans les buissons et les hautes herbes, mais ce n'était pas la pluie. Quand il bruissait et chuintait à hauteur d'homme, c'était le vent dans les champs de maïs. Il possédait si bien les sonorités de la pluie que l'on se faisait abuser sans cesse, cependant, on l'écoutait avec un plaisir certain, comme si un spectacle tant attendu apparaissait enfin sur la scène. Et ce n'était toujours pas la pluie. Mais lorsque la terre répondait à l'unisson d'un rugissement profond, luxuriant et croissant, lorsque le monde entier chantait autour de moi dans toutes les directions, au-dessus et au-dessous de moi, alors c'était bien la pluie. C'était comme de retrouver la mer après en avoir été longtemps privé, comme l'étreinte d'un amant. "

Une nouvelle traduction de l'un des titres les plus populaires de la littérature du vingtième siècle, qui se veut fidèle à la musique de Karen Blixen, à sa voix, à son style, unique dans les lettres danoises, et lui rend enfin tout son éclat.

Le travail d'Alain Gnaedig, un des plus éminents traducteurs des langues scandinaves, rend enfin tout son éclat à la prose de Karen Blixen, en proposant au lecteur français une nouvelle traduction, fidèle à l'original danois, de La ferme africaine.

 

Descendante d'une famille patricienne du Danemark, la baronne Karen von Blixen-Finecke est née en 1885 près de Copenhague. Elle part en 1914 pour le Kenya afin d'y diriger avec son mari la plantation du café qui lui inspirera son œuvre célèbre, La ferme africaine et y demeure, dix ans après son divorce, jusqu'en 1931. Elle se retire ensuite dans la demeure familiale de Rungstedlund, où elle se consacre à son œuvre jusqu'à sa mort en 1962.