Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 PAULHAN Jean - Aytré qui perd l'habitude

Plus de vues

  •  PAULHAN Jean - Aytré qui perd l'habitude

PAULHAN Jean

Aytré qui perd l'habitude

La Nouvelle Revue - Bruxelles - 1943
(L'Amour des livres ; 04)
69 p., avec un autographe (fac-simile) et un portrait par Marie Laurencin - 14 x 19 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X67813 livres d'occasion, brochés, couverture rempliée, à partir de: 5 à 8 jours
20,00 €
Chez Abebooks

 

 Texte écrit en 1910, juste avant que Paulhan quitte Madagascar et dont la première édition n'est datée que de 1921.

Texte composé de trois parties: 
- la première évoque un convoi de femmes malgaches conduit par un trio de blancs au Bétsiléo pendant une période de troubles; on y apprend le meutre d'ue jeune française par son amant malgache,
- la seconde est le journal de route du sergent Aytré, en charge de la conduite du convoi,
- dans la troisième le narrateur explique avoir compris, à la lecture de ce journal et d'une perturbation dans les habitudes de langage de son auteur, qu'Aytré est le véritable assassin.
 
Edition numérotée (dont 425 exemplaires sur vélin blanc)
Jean Paulhan (1884-1968) séjourne et travaille à Madagascar de Janvier 1908 à novembre 1910. Il est professeur de lettres au collège de Tananarive. Il tombe amoureux de la Grand Île, apprend sa langue, recueille les "hain-teny": proverbes, adages ou science des paroles, encyclopédie morale du quotidien comme des grands événements malgaches. Après son retour en France il enseignera le malgache à Langues O' pendant quelques mois puis en 1913 publiera chez Geuthnerun premier ouvrage, savant et universitaire sur les hain-teny. Il donnera en 1939, chez Gallimard une nouvelle version de son approche de ce style littéraire malgache avec un deuxième ouvrage beaucoup plus littéraire. Jean Paulhan aura ainsi participé à la redécouverte d'un genre culturel traditionnel majeur par les intellectuels malgaches eux-mêmes.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter