Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour

RANDAU Robert

Les colons. Roman de la patrie algérienne

Albin Michel - Paris - 1926
314 p. - 12 x 19 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X51365 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
18,00 €
Chez Abebooks

 Homme de pensée et d'action, Robert Randau, transcende le réalisme au profit d'une oeuvre visionnaire et engagée. Le roman Les colons défend une opinion autonomiste tout en développant la thématique coloniale. A l'origine de la doctrine algérianiste, Robert Randau nous présente ici l'élaboration d'une conscience intellectuelle de l'Algérie. Authentique et palpitant, son style exprime la nécessité de défendre la dignité et la singularité de la patrie algérienne. (commentaire éditeur de la réédition 2007 - L'Harmattan)

 Une première édition est notée en 1907 chez Sansot. La plus récente a lieu en 2007 aux éditions de l'Harmattan.

Robert Randau est le nom de plume de Robert Arnaud (1873-1950), administrateur colonial et écrivain français né à Alger.
Il sort de l'Ecole coloniale en 1896 et devient administrateur de communes mixtes en Algérie. A partir de 1899 il s'attache à Coppolani qu'il accompagne au Soudan et à Tombouctou puis en 1905 en Mauritanie. Il rejoint ensuite le service des affaires politiques de l'A.O.F. Il occupera des fonctions importantes au Soudan français et en Haute-Volta entre les deux guerres. Il prend sa retraite en 1937 avec grade de gouverneur des colonies.
Ecrivain prolixe (plus de 30 ouvrages) il est l'un des fondateurs de l'Algérianisme et l'un des représentantss les plus significatifs de la littérature coloniale française.