Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LESSING Doris - Les enfants de la violence: 3, La cité promise

Plus de vues

  •  LESSING Doris - Les enfants de la violence: 3, La cité promise

LESSING Doris

Les enfants de la violence: 3, La cité promise

Albin Michel - Paris - 1981
ISBN: 9782226010698
(Les Grandes Traductions)
610 p.., traduit de l'anglais par Marianne Véron - 22,5 x 14,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X12229 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
2,27 €
Chez Amazon

Avec La Cité promise, Doris Lessing, prix Nobel de littérature, clôt son grand roman de formation autour de la figure de Martha Quest. La Cité promise , c'est le Londres naufragé de l'après-guerre. Martha, qui a quitté l'Afrique australe de son enfance, découvre cette société en pleine mutation, bouleversée par l'arrivée au pouvoir des travaillistes, mais aussi par la guerre froide, les échos du maccarthysme, les grandes marches anti-nucléaires et pacifistes. Elle vit ses nombreuses expériences - politiques, amoureuses, sexuelles - comme les drames, les folies et les illusions d'une période charnière. Doris Lessing dépeint ce monde avec une ironie grinçante et un réalisme quasi documentaire. Pour mieux nous surprendre en achevant son récit dans l'horreur d'un cataclysme prophétique dont surgissent toutes les inquiétudes du siècle et où éclate l'immense talent d'un des plus grands écrivains contemporains.

 

Dernier volume d'une grande fresque romanesque (5 volumes dans l'édition anglaise rassemblés en 3 volumes dans la traduction française) qui nous entraîne en Afrique australe à la veille de la seconde guerre mondiale.

 

Doris Lessing (1919-2013) est une écrivaine britannique née en Perse et qui a vécu une grande partie de son enfance au Zimbabwe. Devenue célèbre dès son premier livre, Vaincue par la brousse (1950), elle est aussitôt apparue comme un écrivain engagé aux idées libérales.

Elle est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages, d'inspiration fortement autobiographique et fortement marqués par son expérience africaine, parmi lesquels le célèbre Carnet d'or (Prix Médicis étranger) mais aussi Mémoire d'une survivante, Les Carnets de James Sommers et La Cité Promise. Doris Lessing a reçu le Prix Nobel de littérature en 2007.