Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BAUMGARDT Ursula, UGOCHUKWU Françoise (sous la direction de) - Approches littéraires de l'oralité africaine

Plus de vues

  •  BAUMGARDT Ursula, UGOCHUKWU Françoise (sous la direction de) - Approches littéraires de l'oralité africaine

BAUMGARDT Ursula, UGOCHUKWU Françoise (sous la direction de)

Approches littéraires de l'oralité africaine

Karthala - Paris - 2005
ISBN: 9782845866676
(Hommes et Sociétés)
336 p., préface de Geneviève Calame-Griaule - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 26,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60230 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
21,06 €
Chez Amazon

 Les quinze contributions réunies dans cet ouvrage se définissent comme des approches littéraires de l'oralité africaine. Situant avec précision l'aire culturelle concernée, elles portent sur des domaines privilégiés de la recherche en littérature orale. La notion de parole est analysée dans deux cultures différentes, peule et igbo. Plusieurs articles, couvrant les aires linguistiques malinké, wolof et dogon, sont consacrés à l'étude d'un genre spécifique : épopée, conte, conte initiatique et devinette. Partageant avec l'oralité africaine des caractéristiques fondamentales, la littérature orale de la Nouvelle-Calédonie est illustrée par la " parole magique ". La question de la littérature orale en tant que pratique sociale est abordée à propos de chants funéraires malinké, et par rapport à son utilisation dans l'art graphique kpèlè. Rendant compte des créations de littérature orale contemporaines, la néo-oralité est présente à travers les légendes et les chansons urbaines au Gabon et au Burkina Faso. Quelle est l'articulation de l'oralité avec la littérature d'expression française ? Telle est l'interrogation qui organise les contributions sur la poétique ainsi que sur le conte et le roman initiatiques. En hommage à Jean Derive, professeur émérite de l'université de Savoie (Chambéry), de l'école doctorale de l'INALCO (Paris) et membre du LLACAN, ses disciples au Sénégal, au Mali, au Burkina Faso, en Côte-d'Ivoire, en Guinée, au Gabon et en France apportent leur contribution à l'école qu'il a inaugurée.

Un ouvrage qui constitue un hommage au grand africaniste qu'est Jean Derive et démontre l'importance et la spécificité de l'approche dont il a su enrichir ses thésards. 15 contributions sont rassemblées autout de 5 thèmes:

1- La notion fondamentale de parole abordée suivant deux cultures, peule et igbo, et deux méthodes, l'une s'appuyant sur les matériaux textuels, l'autre sur la pratique sociale,

2- L'analyse de différents genres oraux issus de différentes cultures,

3- L'articulation entre litérature orale et pratique sociale ,

4- Le constat de la création d'une littérature orale contemporaine, en majeure partie urbaine, et la naissance de la notion de néo-oralité,

5- Enfin la relation existant entre littérature orale et littérature africaine d'expression française.

Sommaire:
1- Oralité et notion de parole:
- Ursula Baumgardt / La parole comme engagement: l'exemple d'un répertoire de contes peuls du Cameroun, pp. 17-43,
- Françoise Ugochukwu / Parole et régulation de la communication en pays igbo, pp. 43-63.

II - Genres oraux:
- Ansoumane Camara / Le conte (tali) et l'épopée (fasa) dans la littérature orale des Malinké de la Haute-Guinée, pp. 63-81,
- Laetitia Leonelli / De la variabilité en littérature orale: l'exemple de trois récits wolof, pp. 81-105,
- Ndiabou Sega Touré / Qui est le monitor ? Sur les traces du maître-initiateur dans quelques contes wolof, pp. 105-129,
- Alain Kam Sié / Les devinettes burkinabé: jeux de langage à propos des yeux, pp. 129-145,
- Denis Douyon / Représentation de la femme dans un récit Dogon (Mali), pp. 145-161,
- Julia Ogier-Guindo / Parole magique en Nouvelle-Calédonie: les vivaa, textes oraux traditionnels en a'jië, pp. 161-180.

III - Littérature orale et pratique sociale
- André Camara / Parole, figures et signes: autour de l'art graphique kpèlè contemporain, pp. 181-201,
- Agnieszka Kedzierska / L'envol du vautour: parole, action et objet dans les rituels funéraires des chasseurs malinké, pp. 201-229.

IV - Néo-oralité:
- Léa Zame Avezo'o / La néo-oralité au Gabon: analyse de la figure du serpent dans les légendes urbaines, pp. 229-251,
- Alain Sanou : Naissance et développement d'une littérature orale urbaine: le répertoire des jékulu de Bobo-Dioulasso (Burkina-Faso), pp. 251-265.

V - Littérature d'expression française et littérature orale:
- Marlène Hoensch / Le roman initiatique africain, avatar du conte ?, (cultures peule, fon et bambara) pp. 265-285,
- Gabriel Soro / Poéticité et quête identitaire dans Fer de Lance de Bernard Zadi Zaourou, pp. 285-299,
- Kouadio Kobenan N'Guettia / Poétique du n'zassa dans D'éclairs et de foudres de Jean-Marie Adiaffi, pp. 299- 317.

- Publications de Jean Derive, pp. 317-327.
- Ursula Baumgardt est maître de conférences habilitée à diriger les recherches à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) à Paris et membre du LLACAN (UMR 8135 " Langage, Langues et Cultures de l'Afrique Noire ", CNRS, INALCO, Paris 7).
- Françoise Ugochukwu, membre de plusieurs opérations de recherche du LLACAN, est maître de conférences habilitée à diriger les recherches à l'Université du Central Lancashire et à Open University (Royaume-Uni), après de nombreuses années à l'Université de Nsukka au Nigeria.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter