Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BERNAULT Florence - Démocraties ambiguës en Afrique centrale. Congo-Brazzaville, Gabon, 1940-1965

Plus de vues

  •  BERNAULT Florence - Démocraties ambiguës en Afrique centrale. Congo-Brazzaville, Gabon, 1940-1965

BERNAULT Florence

Démocraties ambiguës en Afrique centrale. Congo-Brazzaville, Gabon, 1940-1965

Karthala - Paris - 1996
ISBN: 9782865376360
(Les Afriques)
440p., photos h.t. - 21,5 x 13,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 29,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X25003 livre neuf, broché 5 à 8 jours
29,00 €
Chez Amazon

 Peut-on faire en Afrique centrale une histoire des hommes qui rende compte à la fois des « épaves » de la tradition ancienne et des bouleversements humains, économiques et politiques liés à la colonisation ? Entre 1940 et 1965, l’ouverture du pouvoir colonial et son investissement complexe par les Africains ont cristallisé une culture politique nouvelle, caractérisée par une extraordinaire mobilité des identités individuelles et collectives. Des effets de la « seconde occupation coloniale » aux renversements des premiers régimes indépendants, cette synthèse historique invite à réfléchir sur les racines de la modernité au Gabon et au Congo-Brazzaville.

Ouvrage issu de la thèse préparée par Florence Bernault-Boswell sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch et soutenue en 1993 à l'université Paris 7 sur le thème: Démocraties ambiguës : la construction d'une société politique au Gabon et au Congo-Brazzaville, 1945-1964.
 
Le présent culturel et politique de l'Afrique centrale frappe l'observateur par sa complexité, son inprévisibilité et son inventivité qui paraissent irréductibles aux schémas économiques, anthropologiques ou ethnicictes proposés par la plupart des analystes. Cet ouvrage, sur l'exemple de deux pays, le Congo et le Gabon, tente d'écrire une histoire des hommes qui rende tout à la fois compte du poids de la tradition ancienne et des bouleversements liés à la colonisation et mette en lumière les conditions d'émergence d'une culture politique complexe, encore en devenir, dont le pivot  central semble être une capacité inépuisable de changement et de recomposition
- Florence Bernault est historienne et professeur d'histoire africaine à l'université du Wisconsin (Madison). Membre du laboratoire CNRS "Sociétés en développement dans l'espace et le temps" et spécialiste de l'histoire politique et culturelle de l'Afrique centrale, elle travaille aujourd'hui sur le corps et le fétichisme en colonie et postcolonie.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter