Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 SEVRY Jean - Littératures d'Afrique du Sud

Plus de vues

  •  SEVRY Jean - Littératures d'Afrique du Sud

SEVRY Jean

Littératures d'Afrique du Sud

Karthala - Paris - 2007
ISBN: 9782845868366
(Lettres du Sud)
434 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 29,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X43846 livre neuf, broché 5 à 8 jours
29,00 €
Chez Amazon

 Quand on parle de littératures d'Afrique du Sud, on pense immédiatement à quelques romanciers bien connus, tels André Brink, J.M. Coetzee ou Alan Paton. Or cette liste est très incomplète, et elle ne comporte aucun patronyme africain. En effet, en dépit de nombreuses traductions, les productions d'une grande majorité d'écrivains sud-africains restent mal connues. Dans ce volume, l'auteur, qui est l'un des meilleurs spécialistes de la question, étudie plus de 180 écrivains. Il expose d'abord la genèse de leurs œuvres, qu'elles proviennent d'auteurs blancs, noirs ou métisses. Les thèmes que ces littératures abordent dans une multiplicité de genres - nouvelle, poésie, roman, théâtre, oralité - reflètent certes le fardeau de l'histoire et de ses violences, mais ils parviennent pourtant à dégager un espace de liberté où la politique s'associe au rêve. Dans un deuxième temps, on verra comment ces écrivains, en dépit de collaborations épisodiques, ont eu tendance, du fait de l'apartheid, à se séparer en deux camps, celui des victimes, et celui des privilégiés. Pour finir, des rapprochements de plus en plus forts se sont opérés, autour d'une culture de protestation. Les nouvelles tendances, apparues après l'élection de Nelson Mandela, confirment cette dynamique et donnent lieu à une floraison des imaginaires. Pourtant, chacune des communautés de la " nation de l'Arc-en-ciel " représentées parvient à garder sa voix, sa spécificité identitaire, sa diversité linguistique (anglais, afrikaans, langues africaines). Tout au long d'une lente évolution, ces œuvres, nées au départ d'une colonie de peuplement qui remonte au XVIIe siècle, témoignent d'une grande qualité esthétique. Les femmes y jouent un rôle de plus en plus important. De nombreuses citations traduites en français permettent au lecteur de se faire une idée de la variété des textes et une abondante bibliographie indique des pistes supplémentaires pour naviguer dans ce dédale interculturel.

 Un ouvrage passionnant à lire

Sommaire:
- Avertissement
- Chronologie commentée

PREMIERE PARTIE: LE TEMPS DES CONQUETES
- De la parole à l'écriture
- La naissance des littératures

DEUXIEME PARTIE: LE TEMPS DE LA SEPARATION
- Le temps des adieux
- Dans le camp des victimes : une question de méthodes
- De l'autre côté : les littératures blanches

TROISIEME PARTIE: LE TEMPS DE LA RECONCILIATION
- Les zones de partage
- La belle devant ses miroirs : les bilans critiques
- La crise des écritures, ou le dilemme post-apartheid
- Les nouvelles tendances
Jean Sévry, professeur émérite, a enseigné longtemps les littératures et civilisations africaines anglophones à Montpellier. On lui doit plusieurs ouvrages sur la question : Afrique du Sud, ségrégation et littérature, anthologie critique (1989) et Chaka, empereur des Zoulous, Histoire, mythes et légendes (1991). Il est aussi le traducteur d'Okara, Kunene, Plaatje, Mahjoub, etc.