Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CAILLIE René - Voyage à Tombouctou

Plus de vues

  •  CAILLIE René - Voyage à Tombouctou

CAILLIE René

Voyage à Tombouctou. Coffret Tomes 1 et 2

La Découverte - Paris - 2007
ISBN: 9782707153609
(La Découverte poche / Littérature et voyages)
2 volumes en un coffret cartonné, préface de Jacques Berque - 12,5 x 19 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X45188 livres d'occasion,, 2 volumes brochés sous coffret cartonné 5 à 8 jours
12,65 €
Chez Amazon

Le voyage africain de René Caillié (1824 à 1828), de caravane en caravane, déguisé en Arabe, converti à l'Islam et le pratiquant scrupuleusement, est passé dans la légende. Édition intégrale du texte de 1830. Né en 1799, René Caillié s'est embarqué pour le Sénégal à l'âge de dix-sept ans. Il est mort en 1838, des suites des maladies et de l'épuisement subis au cours de son voyage. Son voyage africain de 1824 à 1828, de caravane en caravane, déguisé en Arabe, converti à l'Islam et le pratiquant scrupuleusement, est passé dans la légende. Mais on n'en connaît guère la réalité quotidienne, telle qu'elle est décrite dans son journal Voyage à Tombouctou et à Jenné, dont le présent ouvrage reprend intégralement la première édition de 1830. Celui-ci constitue un tableau sans équivalent des sociétés arabes et africaines encore dans toute leur souveraineté, des échanges de civilisations à travers le Sahara, du Maghreb à l'Afrique noire, au début du XIXe siècle, avant la pénétration coloniale européenne. À travers ces pages riches en observations de toutes sortes, apparaît le portrait de ce jeune homme d'origine ouvrière, humble et obstiné, tout imprégné encore de la soif de connaissance du Siècle des Lumières, qui vit dans l'abnégation une véritable ascèse : un voyageur bien différent de la légende douteuse qui fit de lui une sorte de héros national précurseur de la conquête.

René Caillié (1799-1838) de modeste famille vendéenne et autodidacte s'embarque pour le Sénégal en 1816 comme domestique d'un officier. Il retourne en Afrique en 1818-19 pour participer à l'expédition du Major Gray à la recherche de Mungo Park. EN 1824, de retour au Sénégal il séjourne 2 ans chez les maures brakna et en 1827 se lance seul et sans appui vers Tombouctou (atteint le 28/04/1827) à partir du Rio Nunez au Sud de la Guinée. Il rejoint Tanger à travers le Sahara en septembre 1828. Pensionné par Charles X, malmené par les Anglais, appuyé par Jomard qui se chargera de la publication de son récit de voyage, Caillié se marie et se retire dans le Poitou. Il y meurt en mai 1838.