Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 SENGHOR Léopold Sedar - Liberté 1: négritude et humanisme

Plus de vues

  •  SENGHOR Léopold Sedar - Liberté 1: négritude et humanisme

SENGHOR Léopold Sedar

Liberté 1: négritude et humanisme

Seuil - Paris - 1964
ISBN: 9782020022422
(L'Histoire immédiate)
440 p. - 13,5 x 20,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X51528 livres d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
54,42 €
Chez Amazon
X69006 livres d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
25,00 €
Chez Abebooks

Réunissant ici essais, conférences, préfaces articles et cours, dont certains remontent aux années 1945, L.S. Senghor témoigne de vingt années de " présence ". Une présence où réflexion, création, action s'affirment inséparables, et qui confère unité à un ensemble menant le lecteur de Maurice Scève à Pierre Soulages, du rythme des Spirituals à l'utile inutilité du latin, du sens et du signe dans les vieux contes africains aux problèmes pressants du bilinguisme sur le Continent noir.

Ce brassage culturel, où l'analyse esthétique et l'évocation d'un passé lointain s'intègrent toujours aux données et au mouvement du présent, est sans doute à l'image d'un destin d'exception, mais il est aussi à l'image de l'Afrique même, où " l'art ne se sépare ni de la connaissance ni de la morale, où, comme elles, il vise à la praxis ".
Sous le même titre générique de " LIBERTE ", " Négritude et humanisme " conduit nécessairement au second volume à paraître : " nation et voie africaine du socialisme ".

" La Négritude, c'est l'ensemble des valeurs culturelles du monde noir, telles qu'elles s'expriment dans la vie, les institutions et les œuvres des Noirs. Pour nous, notre souci, notre unique souci a été de l'assurer, cette Négritude, en la vivant, et, l'ayant vécue, d'en approfondir le sens. Pour la présenter au monde, comme une pierre d'angle dans l'édification de la Civilisation de l'Universel, qui sera l'œuvre commune de toutes les races, de toutes les civilisations différentes - ou ne sera pas. "

L.S. SENGHOR