Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 SARR Felwine, SAVOY Bénédicte - Restituer le patrimoine africain

Plus de vues

  •  SARR Felwine, SAVOY Bénédicte - Restituer le patrimoine africain

SARR Felwine, SAVOY Bénédicte

Restituer le patrimoine africain

Philippe Rey - Seuil - Paris - 2018
ISBN: 9782848767253
188 p. - 14,2 x 20,7 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 17,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X69059 livre neuf, broché 5 à 8 jours
17,00 €
Chez Priceminister
X69058 livre neuf, broché 5 à 8 jours
17,00 €
Chez Amazon

 Premier texte complet et engagé sur un sujet explosif

Les guerres ont toujours entraîné des spoliations d'objets et de trésors au détriment des pays vaincus. La France quant à elle a été particulièrement active au cours de ses conquêtes coloniales au xixe siècle. Dès cette époque, de prestigieuses voix s'élèvent en Europe pour condamner ce que la prétendue " civilisation " inflige à la " barbarie ". Victor Hugo " espère qu'un jour viendra où la France, délivrée et nettoyée " renverra ses butins. 
On compte actuellement dans les collections publiques françaises au moins 88 000 objets provenant de l'Afrique subsaharienne. Malgré de nombreuses réclamations de pays africains depuis les indépendances, l'État français n'a pas jugé bon d'évoluer sur cette question, arguant de l'inaliénabilité du patrimoine national. Jusqu'au discours du 28 novembre 2017 du président Emmanuel Macron à Ouagadougou, qui annonça la mise en œuvre dans un délai de cinq ans de " restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique ". Il confia alors à Felwine Sarr et Bénédicte Savoy la mission de consulter les spécialistes en Afrique et en France, et de mener une large réflexion sur ce sujet. Le fruit de cette mission est le présent ouvrage, qui reprend le contenu du rapport remis le 23 novembre 2018 au président de la République. 
Il raconte les spoliations à travers l'histoire mondiale, évalue la part de la France, dresse un premier inventaire des œuvres spoliées, fait le récit des tentatives des pays africains pour se réapproprier leur patrimoine, analyse les questions juridiques qui se posent, et énonce un certain nombre de recommandations pratiques pour la mise en œuvre des restitutions, un des chantiers les plus audacieux de ce XXIe siècle. 
Un ouvrage passionnant, qui fera date. Car le mouvement de restitution du patrimoine vise non seulement à redonner accès aux Africains à leurs œuvres, mais aussi à fonder une nouvelle ère dans les relations entre l'Afrique et la France, à écrire une nouvelle page d'histoire partagée et pacifiée.
- Felwine Sarr, né à Niodior (Sénégal) en 1972, est professeur d'économie à l'université Gaston Berger de Saint-Louis, écrivain, lauréat du prix Nicolás Guillén Outstanding Achievements in Philosophical Literature en 2018. Il est aussi l'éditeur de la revue Journal of African Transformation (Codesria-UNECA). Il a publié Afrotopia (Philippe Rey, 2016), Ecrire l'Afrique-Monde (Philippe Rey-Jimsaan, 2017, co-dirigé avec Achille Mbembe), Habiter le Monde (Mémoire d'encrier, 2017).

- Bénédicte Savoy, née à Paris (France) en 1972, est professeure d'histoire de l'art à l'université technique de Berlin depuis 2003, et titulaire depuis 2015 de la chaire " Histoire culturelle des patrimoines artistiques en Europe. XVIIIe-XXe siècle " au Collège de France à Paris, membre de l'Académie des sciences de Berlin-Brandebourg, lauréate du Prix Leibniz en 2016. Elle a publié Patrimoine annexé. Les biens culturels saisis par la France en Allemagne autour de 1800 (Éditions de la Maison des Sciences de l'homme, 2003), Objets du désir. Désirs d'objets (Fayard, 2017), Nofretete. Eine deutsch-französische Affäre 1912–1931 (Böhlau, 2011).