Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CARON Bernard, AMFANI Ahmed H. - Dictionnaire français-haoussa suivi d'un index haoussa-français

Plus de vues

  •  CARON Bernard, AMFANI Ahmed H. - Dictionnaire français-haoussa suivi d'un index haoussa-français

CARON Bernard, AMFANI Ahmed H.

Dictionnaire français-haoussa suivi d'un index haoussa-français

Karthala - Paris - 1997
ISBN: 9782865377688
(Dictionnaires et langues)
412 p. - 22 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 45,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X22287 livre neuf, cartonnage éditeur 5 à 8 jours
45,00 €
Chez Amazon
X66013 livres neuf et d'occasion, cartonnage éditeur à partir de: 5 à 8 jours
17,28 €
Chez Priceminister

 Le haoussa, langue nationale au Nigeria et au Niger, est parlé dans de nombreux autres pays d'Afrique de l'Ouest, de la Côte d'Ivoire au Soudan et au Cameroun, où se sont établies des communautés de commerçants haoussa. On peut estimer à plus de 35 millions le nombre de ses locuteurs.

 
Classé dans les langues tchadiques, le haoussa est, de ce fait, apparenté à la grande famille chamito-sémitique, qui regroupe, entre autres, les langues sémitiques, couchitiques, berbères, et l'égyption ancien.
 
Malgré le grand nombre de ses locuteurs, le haoussa se caractérise par une faible différenciation dialectale. La variété de Kano s'est imposée comme standard dans la langue écrite (presse et ouvrages scientifiques, éducation).
 
Le haoussa est enseigné dans de nombreux centres universitaires au nord du Nigeria, au Niger, mais également  à l'étranger comme à l'INALCO de Paris Des émissions quotidiennes en haoussa sont diffusées en ondes courtes sur les grandes radios internationales : BBC, Deutsche Welle, Voice of America, etc…
Le Dr Ahmed Amfani, linguiste spécialiste de haoussa, enseigne à l'Université de Sokoto, au nord du Nigeria. Bernard Caron est professeur de haoussa à l'Institut national des langues oreintales (INALCO, Paris) et membre de l'UMR Langage, Langues et Cultures d'Afrique noire (CNRS).