Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MARCOUX Richard, ANTOINE Philippe (sous la direction de) - Le mariage en Afrique. Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux

Plus de vues

  •  MARCOUX Richard, ANTOINE Philippe (sous la direction de) - Le mariage en Afrique. Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux

MARCOUX Richard, ANTOINE Philippe (sous la direction de)

Le mariage en Afrique. Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux

PUC - Presses de l'Université du Québec - Québec - 2014
ISBN: 9782760541412
(Les sociétés africaines en mutation)
301 p.

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 15,99 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X64155 Livre uniquement numérique disponible en format Kindle disponible sans délais
15,99 €
Chez Amazon

 Le mariage renvoyant simultanément à des conceptions d’ordres juridique, religieux et culturel, l’étude de la nuptialité s’avère éminemment délicate, mais ­aussi remarquablement révélatrice des mutations que connaissent les sociétés. En Afrique comme ailleurs, différentes formes d’union sont reconnues, de l’union dite libre, c’est-à-­dire sans cérémonie, à des formes de mariage largement codifiées, que ce soit les mariages dits coutumiers, religieux ou civils. 

 
Traitant de six pays d’Afrique subsaharienne (Burkina Faso, Kenya, Madagascar, Mali, Sénégal et Togo) et de trois pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie), les études de cas et les textes rassemblés dans cet ouvrage apportent un nouveau regard sur les questions liées au mariage et permettent de mieux en ­appréhender certains aspects. Les auteurs – démographes, sociologues ou anthropologues – se sont attardés aux relations prénuptiales, aux ­modalités d’entrée en union, au choix du conjoint, aux mariages inter­ethniques, aux rapports au sein du couple, ­à l’activité des femmes, au divorce,à la polygamie et au remariage.
 
Ensemble, ils dressent le portrait d’une Afrique plurielle, mettant en lumière des mutations dans les modèles matrimoniaux au sein des sociétés africaines, mutations qui révèlent une véritable révolution silencieuse, annonciatrice de profondes ­transformations des sociétés, et tout particulièrement des rapports hommes-femmes.
Sommaire:
- Philippe Antoine, Richard Marcoux / Introduction: Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux en Afrique, pp. 1-16,
- Clotilde Binet, Bénédicte Gastineau / En chemin vers le mariage: parcours sexuel et fécond des jeunes de la province de Fianarantsoa (Madagascar), pp. 18-32,
- Nathalie Mondain, Valére Delaunay, Thomas LeGrand / Changement des comportements matrimoniaux et grossesses hors mariage en milieu serer (Sénégal): Le rôle des migrations saisonnières, pp. 34-60,
- Abdoulaye Maïga, Banza Baya / Au-delà des normes de formation des couples au Burkina Faso: quand les cultures s'épousent, pp. 61-82,
- Philippe Antoine, Donatien Béguy / Evolution des conditions économiques, mariage et constitution de la famille à Dakar et à Lomé, pp. 83-107,
- Anne Attané / Multiplicité des formes conjugales dans l'Afrique contemporaine: l'exemple du Burkina Faso, pp. 108-129,
- Kamel Kateb / Du mariage précoce au mariage tardif : un nouveau système matrimonial dans les pays du Maghreb, pp. 130-161,
- Sara Randall, Nathalie Mondain / Femmes, travail, milieu de résidence et logement : nouvelles dimensions du mariage chez les wolofs au Sénégal, pp. 162-186,
- Valérie Golaz / Le déclin du mariage en milieu rural Gusii (Kenya) à la fin du XXe siècle, pp. 187-205,
- Agnès Adjamagbo, Pierrette Aguessy, Awa Diallo / Changements matrimoniaux et tensions conjugales à Dakar, pp. 206-229,
- Bilampoa Gnoumou Thiombiano / Causes et conséquences du divorce et de la séparation des couples au Burkina Faso : les enseignements d'une étude qualitative, pp. 230-249,
- Fatou Binetou Dial / Divorce, remariage et polygamie à Dakar, pp. 250-265,
- Anne-Emmanuèle Calvès, Bilampoa Gnoumou Thiobiano / Quand les jeunes célibataires se mettent en couple : scolarisation féminine et choix des partenaires à Ouagadougou, pp. 266-288.
Richard Marcoux est professeur au département de sociologie de l'université Laval (Québec) Ses recherches portent sur les transformations sociodémographiques en Afrique subsaharienne.
- Philippe Antoine est directeur de recherche émérite à l'IRD et travaille au CEPED. Ses recherches portent sur les transformations de la famille et les relations intergénérationnelles dans les capitales d'Afrique