Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DAUPHIN-TINTURIER Anne-Marie, DERIVE Jean (sous la direction de) - Oralité africaine et création

Plus de vues

  •  DAUPHIN-TINTURIER Anne-Marie, DERIVE Jean (sous la direction de) - Oralité africaine et création

DAUPHIN-TINTURIER Anne-Marie, DERIVE Jean (sous la direction de)

Oralité africaine et création

Karthala - Paris - 2005
ISBN: 9782845867154
(Tradition orale)
350 p., un CD-Rom - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 28,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X48527 livre neuf, broché, avec son CD-Rom 5 à 8 jours
28,00 €
Chez Amazon

 Dans quelle mesure l'interprète qui puise son inspiration dans un patrimoine mémorisé est-il lui-même un créateur ? Quelles sont les possibilités qui lui sont offertes pour mettre son empreinte dans l'énoncé dont il est l'exécutant ? La question de la créativité est centrale dans la problématique de l'oralité littéraire. Elle est ici examinée sous différents angles, à partir d'un grand nombre de cultures orales d'Afrique situées en différents points du continent. La première section, qui étudie la variabilité intra- et interculturelle des œuvres du patrimoine oral africain, recherche dans l'instabilité des énoncés, aussi bien les traces des énonciateurs que les différents systèmes culturels concernés. La seconde, " Modélisation et performance ", s'intéresse plus particulièrement aux contraintes canoniques à l'intérieur desquelles l'interprète peut exercer sa liberté de créateur sans apparaître comme un fauteur de transgression. La variation des contextes propres à chaque performance en fait un événement unique. C'est ce facteur déterminant de l'activité créatrice qui est pris en compte dans la troisième section, tandis que les conditions de " l'émergence d'œuvres nouvelles et de genres nouveaux " est à la fois le titre et l'objet de la quatrième section. La réflexion se clôt sur une cinquième section intitulée " Création, identité et développement " qui étudie comment la littérature orale africaine peut adapter les savoirs traditionnels à de nouvelles réalités politiques et sociales. Cet ouvrage, qui publie les actes du congrès de l'ISOLA (International Society for Oral Literature in Africa), tenu à Chambéry en 2002, se compose de la combinaison indissociable d'un livre et d'un cédérom, structurés selon les mêmes cinq parties. Les 43 contributions, réparties dans chacune de ces sections et rédigées dans l'une des deux langues du colloque, français (22) ou anglais (21), se retrouvent donc soit dans le livre, soit dans le cédérom, avec toujours un équivalent dans l'autre langue sous la forme d'un résumé et pour dix-huit d'entre elles d'une traduction intégrale.

La publication des actes du Congrès de l'ISOLA (International Society for Oral Literature in Africa) qui s'est tenu à Chambéry en 2002. Livre et CD-Rom réunissent 43 publications dont la majorité sont également traduites en français ou en anglais. Le thème central du colloque était: oralité et créativité ? Dans quelle mesure l'interprète qui puise son inspiration dans un patrimoine mémorisé et collectif est il lui-même un créateur ?

Sommaire du livre:
Partie I: Variabilité intra et interculturelle
- Ursula Baumgardt / Création et variété interculturelle en littérature orale (peul, Garoua Cameroun) , pp. 19-29,
- Hein Willemse / The Politics of Narrating Cinderella in Namibia, pp. 39-43,
Dan Wylie / The Feather Stood Quivering. Oral tradition, Metaphor and Historiographical Method: A Case Study in the History of Chaka, pp. 45-65.

Partie 2: Modélisation et performance
- Graham Furniss / Creativity and Rhetoric, pp. 71-91,
- Anastacia Sara Motsei / Significance of Oral Patterns and Performance in the Lives of the Basotho, pp. 93-104,
- Françoise Ogochukwu / Le chant, zone de liberté ou le conteur igbo (Nigeria) comme artiste, pp. 105-122.

Partie 3: Variabilité et contexte d'énonciation
- Marie-Rose Abomo-Maurin / L'épopée bulu du Sud-Cameroun: un genre en mutation ?, pp. 127-147,
- Jeff Opland / A Creative Reponse to Xhosa Praise Poetry, pp. 149-159,
- Uta Reuster-Jahn / Interaction in Narration. The Co-operative Style of Mwera Story-telling (Tanzanie), pp. 161-179.

Partie 4: Emergence d'œuvres nouvelles et de genres nouveaux
- Amadou Bissiri / Les chants du train chez les travailleurs immigrés mossi du Burkina-Faso, pp. 187-202,
- Lorenza Coray-Dapretto / South African Contemporary storytelling: the Urban Areas In Between Tradition and Modernity, pp. 203-212,
- Lilyan Kesteloot / Soumba et Lansiné. Un roman oral malinké, pp. 213-234,
- Tal Tamari / A la confluence des traditions orale et islamique: Soumba et Lansiné, pp. 234-266.

Partie 5: Création, modernité et développement
- Kennedy Chinyowa / The Liminal Function of Orality in Development Communication. A Zimbabwean Perspective, pp. 271-282,
- Anne-Marie Dauphin-Tinturier / Ecoutez et regardez. Demain il sera trop tard. Analyse d'un ensemble de chants élaborés dans le cadre d'un projet UNUCEF pour la prévention du Sida en Zambie (Copperbelt), pp. 283-299,
- Cécile Leguy / Améliorons l'avenir de la maison de nos pères. Analyse d'une cassette audio pour le projet Environnement Communautaire Tominian (SOS Sahel - Mali), pp. 301-332.

Et dans le CD-Rom les traductions ou résumés traduits de toutes les interventions et les textes de: Amade Faye, Laetitia Leonelli, Refilwe Ramagoshi, Ousmane Mahamane Tandina, H. P. Buchholz, Lee Haring, Emevwo Biakolo, John W. Jonhson, Kapele C. Kapanga, Emmanuel Matateyou, M. Mojalefa, Suzy Ruelland, Alexis Tengan, Nayé Bathily, André Camara, Bassirou Dieng, Wilhem J. G. Moehlig, Isidore Okpewho, Donald Cosentino, Margareth Daymond, Jean Derive, Bertie Neethling, Lehlohonolo Phapholi, Alain Sanou, Saoudé Ali, Mokgale Makgopa, Alain Ménigoz, Fatima Mounkaïla, Antoinette Tijani, Njogu Waita.
- Anne-Marie Dauphin, docteur en ethnologie, spécialiste de la Zambie, associée à plusieurs opérations de l'UMR LLACAN (Langage, langues et cultures d'Afrique noire), membre du bureau de l'ISOLA.
- Jean Derive, professeur émérite à l'université de Savoie, membre du LLACAN et du bureau de l'ISOLA, est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'oralité africaine et la littérature comparée.