Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DELUZ Ariane, LE COUR GRANDMAISON Colette, RETEL-LAURENTIN Anne - Vies et paroles de femmes africaines. Carnet de trois ethnologues

Plus de vues

  •  DELUZ Ariane, LE COUR GRANDMAISON Colette, RETEL-LAURENTIN Anne - Vies et paroles de femmes africaines. Carnet de trois ethnologues

DELUZ Ariane, LE COUR GRANDMAISON Colette, RETEL-LAURENTIN Anne

Vies et paroles de femmes africaines. Carnet de trois ethnologues

Karthala - Paris - 2001
ISBN: 9782845361355
(Tropiques)
208 p. - 21,5 x 13,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X57211 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
19,00 €
Chez Amazon

 Les années 60 et 70 ont correspondu au "soleil des indépendances". Les pays d'Afrique noire étaient alors officiellement porteurs d'espoirs ; bureaux d'études et projets de devéloppement foisonnaient. Les études africaines étaient à leur apogée. Dans ce contexte d'euphorie scientifique et politique, et d'idélogogie du développement, ce livre, publié pour la première fois en 1978, a laissé la parole aux femmes africaines , à celles dont la vie quotidienne était une dissonance par rapport à ces illusions.

Réédition de La natte et le manguier (Mercure de France 1978).
Recueil de 3 textes aussi simples à lire que sérieux dans leur contenu nous permettant d'aborder:
1 -  la quotidienneté des femmes lébou de Dakar, entre tradition et modernité à travers une série de portraits croqués sur le vif par Colette Le Cour-Grandmaison,
2 - Le regard  ethnographique mais aussi médical d'Anne Retel-Laurentin sur un peuple de Centrafrique, les Nzakara, qui, faute d'enfants, vit le drame de sa disparition programmée,
3 - La situation difficile des femmes gouro de Côte d'Ivoire mise en scène par une chanteuse traditionnelle à l'occasion d'une cérémonie de funérailles que nous décrit Anne Deluz
- Anne Retel-Laurentin disposait de la double formation de médecin et d'ethnologue ce qui lui a permis de renforcer la place du domaine bien spécifique de l'anthropologie de la santé. Ses travaux sur les facteurs de stérilité dans diverses populations africaines restent exemplaires et son nom est attaché tout à la fois aux Nzakara de Centre Afrique mais aussi aux populations du Burkina Faso, pays où elle travaillera sur le rôle des maladies sur l'infécondité. Elle disparait en 1983.

- Ariane Deluz (1931-2010), ethnologue française formée par Georges Balandier et Claude Lévi-Strauss est l'une des pionnières des études consacrées aux femmes. Elle travaillera au sein de l'EHESS, du CNRS puis de l'IUED de Genève. Elle sera également secrétaire générale de la Société des Africanistes.

- Colette Le Cour Grandmaison est ethnologue, chercheur au CNRS. Elle a mené des recherches sur les sociétés musulmanes au Sénégal, en Afrique centrale (Rwanda, Burundi) et orientale (Zanzibar). Elle a été directeur de l'IFRA à Nairobi de 1992 à 1995.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter