Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LEBEUF Annie M.-D. - Les populations du Tchad (Nord du 10ème parallèle)

Plus de vues

  •  LEBEUF Annie M.-D. - Les populations du Tchad (Nord du 10ème parallèle)

LEBEUF Annie M.-D.

Les populations du Tchad (Nord du 10ème parallèle)

PUF - Institut International Africain - Paris - 1959
(Monographies ethnologiques africaines)
130 p., 2 cartes dépliantes de répartition ethnique des populations - 25 X 16,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X53090 livres d'occasion, état et prix divers, à partir de: 5 à 8 jours
13,74 €
Chez Abebooks

 

Une présentation simple et claire des grands ensembles humains composant la mosaïque tchadienne dans sa partie Nord et Centre-Est. Avec pour chaque grand groupe ses origines, l'histoire de sa mise en place, sa culture et les principales caractéristiques de son organisation culturelle et politique. Une vision synthétique du Tchad nordiste traditionnel, c'est-à-dire avant la diffusion de la kalachnikoff  qui est vite devenue un outil majeur de communication….

Sommaire:
Première partie: Les populations sahariennes: Téda, Daza et apparentés, pp. 5-32,
Deuxième partie: Les Populations des anciens royaumes
- Chapitre premier: Le Royaume du Kanem, pp. 33-46,
- Chapitre II: Les principautés Kotoko, pp. 47-60,
- Chapitre III: Le royaume boulala du Fitri, pp; 61-65,
- Chapitre IV: Le Royaume du Baguirmi, pp. 66-74,
- Chapitre V: Le Royaume du Ouadaï, pp. 75-88.

Troisième partie: Les populations dites Arabes, pp. 89-102.

Quatrième partie: Les populations refoulées
- Chapitre premier: Les Yédina, pp. 103-108,
- Chapitre II: Les Kinga et apparentés, pp. 109-115,
- Chapitre III: Les Dadjo et apparentés, p. 116-118.

Bibliographie, Index des noms de populations
- Annie Masson Detourbet Lebeuf (1921-1995), ethnologue française et épouse de Jean-Paul Lebeuf mènera à partir de 1947 de très nombreux travaux de recherches sur les Kotoko, habitants actuels des rives du Logone et du Chari au Tchad comme au Cameroun.