Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DUROU Jean-Marc (photos), BERNUS Edmond et LONCKE Sandrine (textes) - Territoires nomades. Hommage à Edmond Bernus

Plus de vues

  •  DUROU Jean-Marc (photos), BERNUS Edmond et LONCKE Sandrine (textes) - Territoires nomades. Hommage à Edmond Bernus

DUROU Jean-Marc (photos), BERNUS Edmond et LONCKE Sandrine (textes)

Territoires nomades. Hommage à Edmond Bernus

La Martinière - Paris - 2006
ISBN: 9782732432700
367 p., photos de Jean-Marc Durou - 27 x 35 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X64972 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
13,00 €
Chez Priceminister
X45309 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
17,50 €
Chez Amazon

 Depuis près de quarante ans, Jean-Marc Durou sillonne le Sahara. Son amour pour les gens du désert l'a peu à peu conduit à se faire adopter par eux, à partager leur vie et à entrer dans leur intimité. Des textes inédits d'Edmond Bernus, éminent spécialiste du peuple touareg récemment disparu, et de Sandrine Loncke, ethnomusicologue spécialiste des Peuls WoDaBee du Niger, ponctuent ce superbe parcours photographique. Ecrivain et photographe, passionné par ces peuples hors du temps, Jean-Marc Durou est fasciné par ce qu'il appelle " le miracle du désert ", cette facilité à s'adapter à l'un des milieux les plus hostiles de la planète. Malgré la colonisation, les sécheresses, les révoltes, les guerres et la mondialisation croissante, ces civilisations pastorales dignes du plus grand respect perdurent, selon leur mode de vie ancestral.

De superbes photos de Jean-Marc Durou avec des textes inédits d'Edmond Bernus et Sandrine Loncke sur les Touareg et les Wodaabe du Niger.

 
Lire la note de lecture établie par Catherine Baroin et publiée dans le Journal des africanistes, 77-1 | 2007, 159-160
Né en 1951 à Alger, Jean-Marc Durou parcourt le Sahara depuis bientôt quarante ans. A 15 ans, en famille, il découvre pour la première fois le Sud algérien. La fascination est immédiate et son désir de désert ne le quittera plus. A 17 ans, il rencontre le professeur Théodore Monod qui l'encourage dans cette voie - de cette première rencontre va naître une grande amitié. Comme il se plaît à le répéter : " Je ne suis pas un photographe venu au milieu des sables pour y faire des images, mais un vrai amoureux du désert et des hommes qui le peuplent. Je me suis attaché année après année à un seul objectif : faire partager grâce à la photographie le profond respect et la sympathie que je leur voue. " Auteur de nombreux livres photographiques dont la plupart concernent le désert du Sahara, il devient peu à peu historien de l'exploration saharienne. En 1999, la Société de géographie de France remet à Jean-Marc Durou et à son ami Edmond Bernus la médaille Henri Duveyrier pour leurs travaux sur les Touaregs.