Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DUBOIS Colette - L'or blanc de Djibouti. Salines et sauniers (XIXe-XXe siècles)

Plus de vues

  •  DUBOIS Colette - L'or blanc de Djibouti. Salines et sauniers (XIXe-XXe siècles)

DUBOIS Colette

L'or blanc de Djibouti. Salines et sauniers (XIXe-XXe siècles)

Karthala - Paris - 2003
ISBN: 9782845862715
(Hommes et sociétés)
272 p., ill. h.t. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 25,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X39662 livre neuf, broché 5 à 8 jours
25,00 €
Chez Amazon

Le sel a profondément marqué la vie économique et sociale de l'actuelle République de Djibouti, au point qu'on l'a considéré comme l'or blanc du pays. Janus aux deux visages, tantôt il se présente comme un produit naturel, extrait de la banquise de sel qui borde le lac Assal ; tantôt, il a l'éclat des cristaux iodés livrés par les salines artificielles, créées dès l'aube du XXe siècle à Djibouti-ville. Faire l'histoire du sel de Djibouti, c'est étudier tant le site exceptionnel du lac Assal que l'environnement semi-industriel de Djibouti-ville. C'est également analyser, pour le XIXe et le XXe siècles, les stratégies aux dynamiques changeantes pour commercialiser le sel, l'unique richesse du territoire. C'est enfin s'intéresser aux sauniers, aux hommes libres exploitant, pour leur compte, les réserves naturelles du lac Blanc et aux travailleurs qu'ont recrutés plusieurs générations de firmes extractives. Décliner une histoire du sel, c'est étendre l'étude de la période précoloniale jusqu'aux temps immédiats, c'est inscrire l'historien dans les réalités passées et présentes.

Le sel marque très fortement l'histoire économique et sociale de la République de Djibouti, qu'il soit produit naturel issu des bors du lac Assal ou produit artificiel des salines créées au début du XXe siècle à proximité de la ville de Djibouti. Cet ouvrage retrace l'histoire du site du lac Assal, des salines artificielles de Djibouti et aussi celle des sauniers exploitant les réserves naturelles du lac Blanc et des travailleurs embauchés par les firmes extractives

Professeur d'histoire contemporaine à l'Université d'Aix-Marseille 1, directrice de recherches à l'Institut d'Etudes africaines (unité CNRS FRE 2178), Colette Dubois a publié de nombreux travaux sur l'histoire de l'Afrique, dont Le Prix d'une guerre. L'Afrique équatoriale française 1911-1923, IHPOM-Harmattan, Paris, 1985 ; Djibouti 1888-1967. Héritage et frustration ?, Paris, L'Harmattan, 1997. Elle est également co-éditrice de Frontières plurielles, frontières conflictuelles en Afrique subsaharienne, Paris, L'Harmattan, 2000, et de L'expansion du français dans les Suds, Presse de l'Université de Provence, 2000. Elle effectue très régulièrement des missions de recherche et d'enseignement en Afrique centrale et à Djibouti.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter