Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 COURTENAY Bryce - La puissance de l'ange

Plus de vues

  •  COURTENAY Bryce - La puissance de l'ange

COURTENAY Bryce

La puissance de l'ange

LGF - Paris - 1994
ISBN: 9782253097914
(Le Livre de poche)
734 p. , Titre original "The Power of one" (1989), traduit de l'anglais par Agnès Gattégno - 16,6 x 11,1 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X62847 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
3,00 €
Chez Priceminister

 Bouleversant roman d'éducation, drôle et grave à la fois, étonnante saga picaresque peuplée de personnages inoubliables, La Puissance de l'Ange retrace, de la fin des années trente aux années cinquante, dans une Afrique du Sud déchirée par les haines raciales, l'incroyable itinéraire d'un jeune Anglais pauvre, déterminé à faire triompher la loi du cœur sur celle de la force aveugle. Arraché à l'affection de sa nourrice zouloue, et jeté en pension dans une institution où il devient le souffre-douleur d'une bande d'Afrikaners nazillons, Peekay apprend, dès cinq ans, que la vie est une route semée d'épreuves. Intelligent et brave, curieux et généreux, il saura tirer le meilleur des leçons offertes par les personnages hors du commun qui vont croiser son chemin : Hoopie, le cheminot boxeur au cœur d'or, qui lui enseigne comment le petit peut vaincre le gros ; Doc, le musicien allemand humaniste, qui deviendra son maître à penser et le père qu'il n'a pas eu ; Geel Piet, le métis, qui fera de lui un champion du ring… Avec pour devise " D'abord la tête, ensuite le cœur ", armé de ses redoutables poings et d'une énergie farouche, Peekay, champion des poids welters et de la liberté, sera hissé au rang de héros par le peuple noir.

Un jeune étudiant Anglais face aux Afrikaners dans les années 40 en Afrique du Sud

L'auteur est un romancier australien né en 1933 à Johannesburg (Afrique du sud). Il passera ses premières années dans un petit village du Limpopo avant de faire des études de journalisme à Londres et de finalement immigrer en 1955 en Australie