Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 PERROT Claude-Hélène, FAUVELLE-AYMAR François-Xavier - Le retour des Rois. Les autorités traditionnelles et l'Etat en Afrique contemporaine

Plus de vues

  •  PERROT Claude-Hélène, FAUVELLE-AYMAR François-Xavier - Le retour des Rois. Les autorités traditionnelles et l'Etat en Afrique contemporaine

PERROT Claude-Hélène, FAUVELLE-AYMAR François-Xavier (sous la direction de)

Le retour des Rois. Les autorités traditionnelles et l'Etat en Afrique contemporaine

Karthala - Paris - 2003
ISBN: 9782845863439
(Hommes et sociétés)
568 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 36,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X61719 livres neufs, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
35,00 €
Chez Amazon

 Dans les années 1960, au lendemain des indépendances, le destin des rois en Afrique semblait scellé. Qu'elles soient issues d'une longue dynastie ou qu'elles résultent d'une création coloniale, les royautés et les chefferies africaines, souvent accusées par les acteurs politiques d'avoir servi les intérêts des colonisateurs, paraissaient avoir perdu toute raison d'être dans le cadre des nouveaux États. Leur disparition n'était qu'affaire de temps. Les ouvrages de l'époque en firent l'incarnation de la «tradition» vacillant sur ses bases face à un État champion de la «modernité» triomphante. Les deux pouvoirs étaient alors présentés comme radicalement étrangers l'un à l'autre.

 
Aujourd'hui et depuis les années 1990, de grands changements sont survenus. Non seulement les autorités traditionnelles ont presque partout survécu, mais d'anciennes monarchies ont été restaurées par des chefs d'État républicains, tandis que de plus en plus fréquemment sont intronisés des fonctionnaires, hommes d'affaire, universitaires et autres membres de cette élite lettrée qui n'éprouvait jusque là aucune attirance pour la position de chef.
 
Les auteurs de ce livre, africains et européens, historiens pour la plupart, s'interrogent à la fois sur les raisons de cette étonnante et spectaculaire reviviscence et sur ses modalités, qui varie fortement d'un pays à l'autre. 
Quel statut juridique et quelles conditions financières sont faites par les gouvernants aux rois, de quelles ressources matérielles ceux-ci disposent-ils, qu'est-il advenu des assises spirituelles de leur pouvoir ? Et surtout, à qui profite cette renaissance, les rois en sont-ils les seuls bénéficiaires ? Ainsi constate-t-on qu'entre les deux pouvoirs se dessinent des rapports nouveaux, plus proches de l'interpénétration que de l'opposition. Avec, en filigrane, une interrogation: comment la royauté peut-elle être moderne, et quelle sera-t-elle au XVIIIe-XIXe siècle ?

 Actes du Colloque Rois et chefs dans les Etats africains. De la veille des indépendances à la fin du XXe siècle: Eclipses et résurgences. Paris - CRA (Université de Paris I) - 8-10 novembre 1999. Au lendemain des Indépendances le destin des Rois africains paraissait scellé: souvent accusés d'avoir servi les colonisateurs, dans tous les cas considérés comme une force rétrograde, ils semblaient avoir perdu toute raison d'être dans le cadre des nouveaux Etats. 40 ans après les autorités traditionnelles ont presque partout survécu et de plus en plus souvent sont intronisés des fonctionnaires, des universitaires, des membres de l'élite lettrée qui autrefois les combattait. Quelles sont les raisons de cette reviviscence et ses modalités qui varient fortement d'un pays à l'autre ? Comment la royauté peut-elle être moderne ? Quelle sera-t-elle au XXIe siècle ?

Sommaire:
Introduction / Claude-Hélène PERROT

1. De la tradition niée à la tradition revendiquée. Le cas des chefs de quartier de Conakry (des années 1880 aux années 1950) / Odile GOERG,
2. Le paradoxe de la chefferie constitutionnelle au Ghana / Mariano PAVANELLO,
3. Kingship, Chieftaincy and Politics. A view from Nzema (Ghana) / Pierluigi VALSECCHI,
4. Représentations du pouvoir traditionnel chez les Nzema du Ghana sud-occidental. La rhétorique «cérémonielle» du festival inaccompli / Elisabetta SAVOLDI,
5. Les rapports entre les autorités politiques et les chefs traditionnels au Togo de 1960 à la fin du XXe siècle / Nicoué GAYIBOR,
6. Rois et chefs en République du Bénin (1960-1999) / A. Félix IROKO,
7. La chefferie au Bénin : une résurgence ambiguë / Nassirou BAKO-ARIFARI et Pierre-Yves LE MEUR,
8. Des menaces de disparition à l’émergence d’une royauté bicéphale : Porto-Novo, c. 1960-1997 / Michel D.K. VIDEGLA,
9. Les Agasuvi et leurs relations avec l'administration coloniale et postcoloniale, Abomey 1892-1997 / Romuald MICHOZOUNNOU,
10. L'évolution des rapports entre pouvoir officiel et autorités traditionnelles au Bénin et au Nigeria depuis la fin des années 1980 / Élisée SOUMONNI,
11. Oba et universitaires yoruba sous les gouvernements militaires nigérians. Participation ambiguë et stratégie de survie sociale (1966-1992/3) / Jean-Luc MARTINEAU,
12. Conserver, conquérir ou reconquérir le pouvoir : les chefferies à l’ère démocratique au Maasina (Mali) / Claude FAY,
13. Les chefs musulmans à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) / Bakary TRAORÉ,
14. Les chefferies moosé dans la vie politique du Burkina Faso depuis 1945 / Magloire SOMÉ,
15. Le rôle des chefs traditionnels dans le passage à la modernité. Le point de vue d’un dignitaire du royaume moosé (Burkina Faso) / Larlé Naaba TIGRÉ,
16. Politique administrative et rivalités dynastiques à Tessaoua, Niger (1959-1999) / Éric VILLAUDIÈRE,
17. Crise d’autorité, regain d’influence et pérennité des lamidats peul du nord-Cameroun. Étude comparée de Ray Bouba et Ngaoundéré / Gilbert L. TAGUEM FAH,
18. Njimoluh Seidou : un souverain traditionnel dans un environnement politique hostile / Daniel ABWA,
19. Njimoluh Seïdou et Mbombo-Njoya dans l’action politique au Cameroun (1948-1998) / Aboubakar NJIASSÉ-NJOYA,
20. Chefs de l'ouest et formation de l'État au Cameroun / Jean-Pierre WARNIER,
21. Chefs traditionnels et pouvoirs modernes au Gabon. Des crises au clientélisme (1946-1990) / Wilson-André NDOMBET,
22. Pouvoir d’État, ambitions politiciennes et autorités villageoises au Gabon (1960-1990) / Juste-Roger KOUMABILA et Guy LOUBAMONO-BESSACQUE,
23. Les restaurations monarchiques en Ouganda / Gérard PRUNIER,
24. La légitimité au-delà des échecs. La force du mythe d’un roi nourricier et protecteur au Buganda (Ouganda) / Henri MÉDARD,
25. Le réseau princier des Baganwa au Burundi au XXe siècle. Du déclin politique à la nouvelle revendication de leur « ethnie » / Émile MWOROHA et Jean-Pierre CHRÉTIEN,
26. Le bushingantahe au Burundi. De l’institution locale au patrimoine institutionnel national / Christine DESLAURIER,
27. Une chefferie « traditionnelle » réinventée : les Rwa du mont Meru (Tanzanie du nord) / Catherine BAROIN,
28. La nostalgie de la monarchie merina, Madagascar (1938-1995) / Françoise RAISON-JOURDE et Solofo RANDRIANJA,
29. Royauté et pouvoirs dans la société rurale de l’ancien royaume sakalava du Menabe, ouest de Madagascar / Suzanne CHAZAN-GILLIG,
30. L’insertion de la symbolique royale sakalava (côte ouest de Madagascar) dans la modernisation de la vie politique de l’indépendance à nos jours / Marie-Pierre BALLARIN,
31. Les chefs royaux nkoya et l’association culturelle Kazanga en Zambie. Résistance, déclin ou folklorisation de la fonction du chef traditionnel ? / Wim van BINSBERGEN,
32. La pérennisation d’un régime monarchique en Afrique : le royaume du Swaziland / Jérôme VIALATTE,
33. Les travaux francophones en histoire de la chefferie. Inventaire et analyse / Catherine COQUERY-VIDROVITCH,
34. À propos de trois films sur les rois et les chefs en Afrique.

Bibliographie générale
- Claude-Hélène Perrot est professeur émérite de l'université Paris I-Panthéon Sorbonne (Centre de Recherches Africaines). Elle a publié Les Anyi-Ndényé et le pouvoir, XVIIIe-XIXe siècle (Publications de la Sorbonne, 1982) et Sources orales de l'histoire de l'Afrique (Éditions du CNRS, 1989) ; elle a également dirigé Lignages et territoire en Afrique aux XVIIIe et XIXe siècles (Karthala, 2000).
- François-Xavier Fauvelle-Aymar est historien, chargé de recherches au CNRS (Institut d'Études Africaines, Aix-en-Provence). Il a écrit ou co-dirigé plusieurs ouvrages sur l'histoire de l'Afrique, dont L'invention du Hottentot. Histoire du regard occidental sur les Khoisan, Xve-XIXe siècle (Publications de la Sorbonne, 2002).
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter