Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BEYALA Calixthe - Les arbres en parlent encore

Plus de vues

  •  BEYALA Calixthe - Les arbres en parlent encore

BEYALA Calixthe

Les arbres en parlent encore

LGF - Paris - 2004
ISBN: 9782253067764
(Le Livre de Poche ; 30029)
480 p. - 11 x 17,8 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 7,60 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X44806 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
0,80 €
Chez Amazon

 Edène, la narratrice, est née en l'an VI avant la guerre de 1914. Elle est la fille d'Assanga Djuli, un chef de village camerounais, fier et haut comme un baobab. Devenue presque centenaire, elle fait au cours de seize veillées la chronique de ce qu'elle a vu. Et Dieu sait qu'elle en a vu ! La rencontre heurtée, violente de deux mondes, au cours des colonisations allemande puis française. Les paradoxes d'un pays pris entre son mode de vie ancestral, ses croyances, ses guerres tribales, et l'irruption du XXe siècle européen. Tout cela vécu par de multiples personnages qui hantent sa mémoire : Fondamento de Plaisir, la " sorcière " luxurieuse et hypocrite ; Awono, le guérisseur ; " Chrétien n° 1 ", le premier baptisé du village, qu'elle s'est efforcée de séduire. Et encore Michel-Ange de Montparnasse, un soldat français qui tente la gageure de se fondre dans la communauté en y prenant femme... Truculente, lyrique, drôle ou révoltée, Calixthe Belaya fait entendre une des voix les plus fortes de la jeune littérature francophone, consacrée avec Les Honneurs perdus par le Grand Prix du roman de l'Académie française.

Calixthe Beyala (1961, Douala - Cameroun, née de père bamiléké et mère béti) est une romancière française d'origine camerounaise. Elle publiera plusieurs romans à sccès qui lui vaudront le Grand Prix Littéraire de l'Afrique Noire (Maman a un amant - 1993), le prix François Mauriac de l'Académie Française et le prix Tropiques (Assèze l'Africaine - 1994), le Grand Prix de l'Académie Française (Les honneurs perdus - 1996).

Elle sera au cœur de plusieurs polémiques: accusée de plagiat pour son ouvrage Le petit prince de Belleville, on lui opposera également ses outrances (ou facilités) littéraires ainsi que ses prises de position bruyantes en faveur de Khadafi puis de Laurent Gbagbo…..

Très connue à l’étranger, notamment aux Etats-Unis où elle va régulièrement faire des conférences et où son oeuvre est étudiée dans plusieurs universités, elle est considérée comme un auteur important de la francophonie.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter