Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
CHALEARD Jean-Louis, CHANSON-JABEUR Chantal, BERANGER Chantal (éditeurs) Le chemin de fer en Afrique

Plus de vues

  • CHALEARD Jean-Louis, CHANSON-JABEUR Chantal, BERANGER Chantal (éditeurs) Le chemin de fer en Afrique

CHALEARD Jean-Louis, CHANSON-JABEUR Chantal, BERANGER Chantal (éditeurs)

Le chemin de fer en Afrique

Karthala - PRODIG - SEDET - Paris - 2006
ISBN: 9782845866430
(Hommes et sociétés)
408 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 30,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X26418 livre neuf, broché 5 à 8 jours
30,00 €
Chez Amazon

L'amélioration des conditions de transport constitue sans aucun doute un des enjeux majeurs pour les pays en développement et spécialement les pays d'Afrique dont beaucoup sont parmi les plus pauvres du monde. Le présent ouvrage rassemble une partie des communications d'un colloque organisé les 23 et 24 septembre 2004 à l'université Paris VII Denis Diderot, par les équipes du SEDET (UMR CNRS 7 135) et de PRODIG (UMR CNRS 8 586) sur " le rôle du chemin de fer en Afrique ". Si le thème des transports a déjà donné lieu à une littérature abondante, la question en Afrique a fait l'objet d'analyses relativement limitées en nombre et le chemin de fer moins que d'autres. Par rapport à d'autres publications plus spécifiquement historiques, le présent ouvrage essaie de faire le point sur la situation actuelle et les évolutions récentes, marquées par la mise en place de politiques néo-libérales et les privatisations. A côté des textes de chercheurs, une place est faite aux acteurs, ingénieurs et opérateurs qui ont participé ou participent à la vie du rail en Afrique afin de donner un éventail de points de vue le plus large possible. Après une apogée durant la première moitié du Xxe siècle, le chemin de fer a connu un déclin prononcé à partir des années 1980. Entré en crise dans de nombreux pays, il a subi les critiques des sociétés publiques dans le monde entier et de l'Etat rentier en Afrique subsaharienne, critiques qui ont présidé à de nombreuses privatisations. Quel est alors son avenir ? Un rôle nouveau est sans doute à envisager avec les difficultés croissantes de circulation et de congestion dans les grandes villes africaines marquées le plus souvent par un étalement spatial considérable. Et il faut rappeler que, dans un monde préoccupé par des questions d'environnement de plus en plus importantes, le train est un des moyens de transport les moins polluants. Autant qu'à un examen critique de la situation actuelle, c'est à une mise en perspective du chemin de fer en Afrique que veut contribuer cet ouvrage.

Sommaire:
Chaléard Jean-Louis, Chanson-Jabeur Chantal : Le chemin de fer en Afrique. De l'état des lieux aux perspectives.

Première partie : De l'apogée au déclin : survivances et recompositions :
- Dupré La Tour François / Histoire des chemins de fer d'Afrique noire francophone,
- Gascon Alain / Fin du chemin de fer, fin de la Grande Ethiopie. La mort annoncée du chemin de fer de Menilek,
- Bontianti Abdou / Un chemin de fer au Niger : rêve ou réalité ?,
- Lombard Jérôme / Croître ou dépérir - Lieux intégrés, lieux oubliés sur l'axe Dakar-Mali,
- Chaléard Jean-Louis / Chemin de fer et organisation de l'espace dans le sud-est de la Côte d'Ivoire,
- Lesour Michel, Ninot Olivier / Un divorce au Sénégal : le chemin de fer "Dakar-Niger" et la route nationale,
- Bruneau Jean-Claude / Ville et rail au Congo-Kinshasa : des logiques spatiales en recomposition,
- Charlier Jacques, M'Pene Zéphyrin / L'axe ferroviaire Matadi-Kinshasa, clé de voûte du système des transports de la République Démocratique du Congo.

Deuxième partie : Les chemins de fer à l'heure de la privatisation :
- Zhiri-Oualalou Touria / Quel avenir pour les chemins de fer du Maroc ?,
- Hugon Philippe / Privatisation versus service public des chemins de fer,
- Giros Etienne / Les concessions ferroviaires : un point de vue d'une entreprise privée,
- Pourcet Guy / Vices publics, bénéfices privés,
- Abé Claude / Privatisation du chemin de fer, cohésion sociale et territoriale dans les pays en développement. Le cas du Cameroun,
- Traore Abdramane / L'impact de la privatisation de la RCFM sur l'économie malienne,
- Mimche Honoré / Les populations autochtones face à la privatisation des chemins de fer au Cameroun,
- Ouedraogo Denis / Rôle du chemin de fer dans l'économie du Burkina Faso : les révélations de la crise ivoirienne,
- Ngoufo Roger, Tsalefac Maurice, Yambene Henri / Le chemin de fer au Cameroun. Entre rôle d'utilité économique et support aux activités illégales de braconnage.

Troisième partie : Un nouvel élan pour le XXIe siècle ?. Des voies pour le chemin de fer ? :
- Hocquart Christian / La synergie "minerais-pondéreux-chemin de fer", clef du développement de l'hinterland africain,
- Dejouhanet Lucie / Le chemin de fer en Mauritanie : composant d'un modèle minier ou moyen de développement d'une région ?,
- Peyrot Bernard / Le Transgabonais, vecteur économique stratégique du développement du Gabon,
- Moundza Patrice / Le chemin de fer Congo-Océan. Production du manioc et organisation de l'espace sur le plateau Bembé dans le sud-ouest du Congo,
- Béranger Chantal / Le rôle de chemin de fer entre Nacala et Entrelagos au Mozambique,
- Godard Xavier / Les projets de desserte ferroviaire urbaine dans un contexte de domination du transport artisanal en Afrique subsaharienne,
- Baouni Tahar / La place du chemin de fer de banlieue dans le développement urbain d'Alger,
- Rizet Christophe, Keïta Basile, Kühn Francis, Lorougnon Aguy / Effet de serre et financement du chemin de fer en Afrique.
Jean-Louis Chaléard a été le coordinateur du projet ANR Périsud. Il est géographe, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et ancien directeur de l’UMR PRODIG. Ses recherches actuelles, en Afrique de l’Ouest et en Amérique andine, portent particulièrement sur les relations villes-campagnes et les espaces ruraux en périphérie urbaine.