Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 AMSELLE Jean-Loup - Logiques métisses. Anthropologie de l'identité en Afrique et ailleurs

Plus de vues

  •  AMSELLE Jean-Loup - Logiques métisses. Anthropologie de l'identité en Afrique et ailleurs

AMSELLE Jean-Loup

Logiques métisses. Anthropologie de l'identité en Afrique et ailleurs

Payot - Paris - 2010
ISBN: 9782228905947
(Petite Bibliothèque Payot)
310 p. - 10,9 x 16,9 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 10,65 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X45986 livre neuf, broché 5 à 8 jours
10,65 €
Chez Amazon

 On a longtemps vu l’Afrique comme le continent des ethnies _ ethnies dotées de systèmes religieux, politiques et économiques fixes _ et l’on considérait que ces ethnies, strictement délimitées, étaient elles-mêmes à l’origine des multiples conflits qui ensanglantaient le continent africain.

Ce livre, l’un des premiers à utiliser la notion de métissage en anthropologie, montre au contraire que les appartenances ethniques, culturelles et identitaires étaient extrêmement souples avant la colonisation et que, par exemple, on n’était pas Peul, Bambara ou Malinké de toute éternité, mais qu’on le devenait.
De nombreux changements d’identité ont ainsi été observés dans tous les domaines. Des Peuls pouvaient devenir Bambaras puis Malinkés et inversement ; des païens, devenir musulmans puis retourner au paganisme ; des sociétés villageoises, devenir des royaumes puis retomber dans l’anarchie ; des sociétés produisant pour leurs stricts besoins, s’ouvrir au marché puis se replier sur l’autarcie… Un essai devenu un classique de l’anthropologie, qui contredit l’image d’une Afrique figée dans la tradition et ne s’ouvrant que difficilement à la modernité coloniale et postcoloniale.

 La première édition date de 1999: Un ouvrage qui remet en cause la base de la raison ethnologique qui consiste à extraire, purifier et classer en vue de dégager des types pour la remplacer par une logique métisse qui met l'accent sur le synchrétisme originaire. Plus de 15 ans de travail de terrain et de réflexion théorique sur les chefferies peul, bambara et malinké du sud-ouest du Mali et du nord-est de la Guinée servent de soubassement à cette vision très novatrice.

Sommaire:
- La raison ethnologique,
- Tensions dans la culture,
- Peul, Bambara, Malinké: un système de transformations,
- L'état et le segmentaire,
- Un état en réduction: le Gwanan,
- Un état segmentaire dominé: le Jitumu,
- Le paganisme blanc,
- Identité culturelle et modèle cultural,
- Comprendre pour agir.
Jean-Loup Amselle, anthropologue, est directeur d'études à l'École des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il a notamment publié Au cœur de l'ethnie avec E. M'Bokolo (1985), Logiques métisses (1990), Vers un multiculturalisme français (1996), Branchements (2001) et L'Art de la friche (2005).