Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BOTTE Roger, STELLA Alessandro (sous la direction de) -  Couleurs de l'esclavage sur les deux rives de la Méditerranée (Moyen Age - XXe siècle)

Plus de vues

  •  BOTTE Roger, STELLA Alessandro (sous la direction de) -  Couleurs de l'esclavage sur les deux rives de la Méditerranée (Moyen Age - XXe siècle)

BOTTE Roger, STELLA Alessandro (sous la direction de)

Couleurs de l'esclavage sur les deux rives de la Méditerranée (Moyen Age - XX e siècle)

Karthala - Paris - 2012
ISBN: 9782811108007
(Hommes et sociétés)
396 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 32,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X50821 livre neuf, broché 5 à 8 jours
32,00 €
Chez Abebooks

Si l’esclavage des Noirs présente une indéniable spécificité, il est tout aussi évident que l’institution esclavagiste a été aussi complexe et variée que la polychromie des phénotypes humains.

Sans remonter à l’Antiquité gréco-romaine, l’espace méditerranéen avant, pendant et après la traite transatlantique des Africains, est un observatoire de choix sur la fabrique d’esclaves. D’une rive à l’autre de la Méditerranée, nous pouvons observer la coexistence d’esclaves de différentes couleurs, origines, religions.

À côté d’Africains arrivés par les traites transsaharienne et atlantique, les marchés d’esclaves se nourrissaient de Slaves, Caucasiens et autres Orientaux, pendant que les clivages religieux alimentaient et justifiaient la capture et la mise en esclavage aussi bien de musulmans que de chrétiens et de païens. Le même statut d’esclave était appliqué à des individus qui, tout en partageant la domination servile, étaient souvent, de par leur origine ethnique, leur sexe, leur âge, leur apparence physique et leurs supposées qualités, destinés à des tâches diverses.

De Byzance au monde ottoman, de l’Europe chrétienne aux terres d’islam, la désignation des esclaves empruntait une large palette de nuances, la couleur se révélant pour ce qu’elle est : une vision subjective du contraste. C’est cet esclavage multiforme que tentent de dépeindre les textes ici réunis.

Sommaire:
- Salah Trabelsi / Commerce et esclavage dans le Maghreb oriental (VIIe-Xe siècles),
- Mohamed Meouak / Esclaves noirs et esclaves blancs en al-Andalus umayyade et en Ifriqiya fatimide. Couleurs, origines et statuts des élites stidan et saqaliba,
- Henri Bresc / Esclaves noirs et esclaves blancs en Sicile (vers 1300-vers 1450). Entre déshumanisation et socialisation,
- Philippe Braunstein / Être esclave à Venise à la fin du Moyen Âge,
- Raul Gonzalez Arevalo / Captifs et esclaves dans le Royaume de Grenade (XIIIe-XVe siècles)
- Fabienne Plazolles Guillen / "Negre e de terra de negres infels...": Servitude de la couleur (Valence, 1479-1516),
- Antonio de Almeida Mendes / Les "Portugais noirs" de Guinée : destins mêlés (XVe-XVIIe siècles),
- Salvatore Bono / Selon l'arrivage sur le marché. La multiplicité ethnique des esclaves en Italie (XVIe-XIXe siècles)
- Jocelyne Dakhlia / Le fondu des couleurs ? Expériences croisées de captivité dans le Maroc de l'armée noire ,
- Roger Botte / "Bouc noir" contre "Bélier blanc". L'armée des `Abid al-Bukhâti du sultan Mawlay Ismà'il (1672-1727),
- Frédéric Hitzel / L'esclavage en territoire ottoman à l'époque moderne
- Florina Manuela Constantin / Liens de parenté et liens sociaux chez les esclaves tsiganes de Valachie. Le salas au XVIIe siècle,
- Alessandro Stella / Destins d'affranchis noirs et blancs en Andalousie à l'époque moderne,
- M'hamed Oualdi / Des Noirs dans les troupes des beys de Tunis. Deux expériences d'enrôlement d'esclaves et d'affranchis au milieu du XVIIIe siècle et en 1837,
- Inès Mrad Dali / Problématique du phénotype. Approche comparative des esclavages dans la Tunisie du XIXe siècle,
- Judith Scheele / Travail et liberté en Algérie.
- Roger Botte est membre associé honoraire du Centre d’études africaines (EHESS-IRD), anthropologue et historien. Il travaille sur les séquelles de l’esclavage interne africain et ses avatars contemporains, sur les traites transsaharienne et orientale et les diasporas noires au Maghreb, au Proche-Orient et dans l’océan Indien. Spécialiste des esclavages et des abolitions en terres d’islam.

- Alessandro Stella est directeur de recherche au CNRS, membre du Centre de recherches historiques (EHESS-CNRS). Historien, spécialiste des rapports maîtres/esclaves et autres formes de dépendance servile dans les mondes ibériques XVIe-XIXe siècles. Ses recherches portent aussi sur les révoltes sociales et les relations entre les hommes et les femmes.