Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 TARDITS Claude - Porto-Novo. Nouvelles générations africaines entre leurs traditions et l'Occident

Plus de vues

  •  TARDITS Claude - Porto-Novo. Nouvelles générations africaines entre leurs traditions et l'Occident

TARDITS Claude

Porto-Novo. Nouvelles générations africaines entre leurs traditions et l'Occident

Mouton - Paris - La Haye - 1958
128 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X2903 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
4,07 €
Chez Abebooks

 

 Une enquête exécutée au Bénin en exploitant témoignages historiques, documents personnels et sondages d'opinion et visant à déterminer les progrès culturels, sociaux et économiques réalisés par les jeunes élites africaines.

Lire l'hommage à Claude Tardits publié par Philippe Laburthe-Tolra dans la revue L'Homme  184 | octobre-décembre 2007 : Ethnicités ? 

Sommaire:
- De la traite à la colonisation
- La société traditionnelle à Porto-Novo
- La femme contre le lignage
- Compétition et revendications dans le monde du travail
- A la conquête du pouvoir politique
- Conclusion .
Sources manuscrites et Bibliographie
Claude Tardits (1921-2007), diplômé en droit et sorti de HEC, sera pendant la seconde guerre mondiale aviateur dans l'US Air Force. C'est la rencontre de Pierre Mauzé puis de Jean Lurçat qui lui feront rencontrer l'art et l'Afrique. Un moment directeur commercial chez Lip, il abandonnera ce métier pour retourner sur les bancs de la faculté et suivre l'enseignement de Claude Lévy-Strauss qui l'enverra poursuivre sa formation d'ethnologue aux Etats-Unis. Il obtient en 1954 un poste de chercheur au CNRS. Le virage africain est désormais pris: 2 ans au Bénin (étude des droits fonciers d'une palmeraie pour l'ORSTOM), puis à partir de 1957 Cameroun, pays bamiléké qu'il quittera chassé par la violence de la répression contre l'UPC pour s'installer à Foumban. Il consacrera 20 ans à l'étude du pays bamoum; création du pôle africaniste de la nouvelle université du Cameroun. En 1964 Claude Tardits devient directeur d'études à l'EPHE Ve section et président de cette section en 1975. Il participera aussi à la création du Musée Dapper.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter