Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
Tanella Boni mêle ici personnages de fiction et scènes vécues, analyses sociales et réalités quotidiennes. Objectif : aider à faire le tour d'un monde déconcertant et proche, où se joue un combat essentiel.

Plus de vues

  • Tanella Boni mêle ici personnages de fiction et scènes vécues, analyses sociales et réalités quotidiennes. Objectif : aider à faire le tour d'un monde déconcertant et proche, où se joue un combat essentiel.

BONI Tanella Suzanne

Que vivent les femmes d'Afrique ?

Editions du Panama - 2008
ISBN: 9782755701425
(Cyclo)
260 p. - 14 x 19 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X47985 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
36,00 €
Chez Priceminister
X65857 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
25,60 €
Chez Amazon

Domination masculine omniprésente, silence, mutilations sexuelles, enfermement dans des lieux réservés - le marché, la cuisine, la maternité -, mais aussi réussites commerciales, initiatives citoyennes, actions solidaires, entraide et prises de parole. voilà ce que vivent, aujourd'hui, les femmes d'Afrique. Elles préparent ainsi le monde de demain. En Afrique comme ailleurs, car l'oppression qu'elles endurent est subie par toutes les femmes. Philosophe, mais aussi romancière et poétesse, Tanella Boni mêle ici personnages de fiction et scènes vécues, analyses sociales et réalités quotidiennes. Objectif : aider à faire le tour d'un monde déconcertant et proche, où se joue un combat essentiel.

Tanella Boni, poète et romancière, est née à Abidjan (Côte d'Ivoire).
Docteur ès lettres de Paris-IV la Sorbonne, elle a enseigné la philosophie à l'université de Cocody à Abidjan. Elle a été, en outre, de 1991 à 1997, présidente de l'Association des écrivains de Côte d'Ivoire et a obtenu, en 2009, le prix Continental (dans la catégorie meilleure auteure féminin) et le prix international de poésie Antonio Viccaro. Quand j'étais enfant, je ne parlais pas. J'habitais le pays du silence.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter