Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIENG Samba - La geste d'El-Hadj Omar et l'islamisation de l'épopée peule

Plus de vues

  •  DIENG Samba - La geste d'El-Hadj Omar et l'islamisation de l'épopée peule

DIENG Samba

La geste d'El-Hadj Omar et l'islamisation de l'épopée peule

Karthala - Paris - 2018
ISBN: 9782811119157
(Tradition orale)
478 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 30,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X68462 livre neuf, broché 5 à 8 jours
30,00 €
Chez Priceminister

 El-Hadj Omar Tall est né vers 1794 à Halwâr, village du Foûta-Tôro sénégalais situé à quelques dizaines de kilomètres en amont de Podor, dans une famille maraboutique. Il est mort mystérieusement à Déguembéré, dans la falaise de Bandiagara, le 12 février 1864.

 
La genèse du jihâd d’El-Hadj Omar le rattache aux mouvements similaires qui l’ont précédé : Sokoto, Foûta-Djallon, Mâcina, Foûta-Tôro entre autres. À l’instar de ses illustres devanciers, Omar prépara sérieusement son action en multipliant lettres, discours, sermons, messages, largesses et prières, puis il réussit à lever une armée avec laquelle il se lança à la conquête de ce qu’il est convenu d’appeler le Soudan central.
 
L’action d’El-Hadj Omar, érudit musulman et redoutable conquérant, a profondément modifié l’aire du jihâd et détourné le cours de son histoire jusqu’à la conquête coloniale. Cela lui valut d’être au centre d’une vaste littérature, et en particulier d’une épopée toujours vivante, aux multiples versions, où l’oralité interfère sans cesse avec l’écriture.
 
Après avoir quadrillé systématiquement l’espace géographique omarien – Sénégal, Mauritanie, Gambie, Guinée, Mali – Samba Dieng a recueilli une quantité très importante de ces versions orales et manuscrites de textes se rapportant au jihâd et à la geste d’Omar. Puis, il a organisé l’analyse de cette vaste documentation autour de trois grands axes. Le premier étudie les rapports entre l’épopée d’El-Hadj Omar et l’épopée peule traditionnelle. Envisagée sous l’angle de l’intertextualité, la geste d’Omar apparaît en effet comme une formalisation de la tradition épique peule et le produit de formes littéraires alors dominantes en milieu pulaar. Mais la geste du jihâd déborde le modèle peul traditionnel, là où l’Islam affirme sa présence. L’analyse littéraire du corpus occupe la deuxième partie du livre. L’étude du héros et des personnages conjoints éclaire certains mécanismes d’islamisation de l’épopée peule traditionnelle. Enfin, la dernière partie, consacrée à l’édition de textes, donne la transcription et la traduction annotée des principales pièces inédites du corpus.

 L’action d’El-Hadj Omar, érudit musulman et redoutable conquérant, a profondément modifié l’aire du jihâd et détourné le cours de son histoire jusqu’à la conquête coloniale. Cela lui valut d’être au centre d’une vaste littérature, et en particulier d’une épopée toujours vivante au Sénégal comme au Mali.

Samba Dieng est professeur titulaire au Département de Lettres modernes de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de l’Université Cheikh Anta Diop (Dakar). Spécialiste de l’Islam et expert en soufisme.