Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MARTINELLI Bruno (éditeur) - L'interrogation du style - Anthropologie, technique et esthétique

MARTINELLI Bruno (éditeur)

L'interrogation du style - Anthropologie, technique et esthétique

Université de Provence - Aix-en-Provence - 2005
ISBN: 9782853996198
284 p. - 15 x 20,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 28,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60942 livre neuf, broché 5 à 8 jours
28,00 €
Chez Amazon

 Considéré d'un large point de vue qu'illustrent les diverses contributions réunies dans cet ouvrage, le style concerne les manières de singulariser " les formes, les valeurs et les rythmes " selon l'expression de A. Leroi-Gourhan, ainsi que les " manières d'être ", de faire ou de penser caractéristiques de la diversité des sociétés. Cette réflexion vise à donner une plus grande consistance théorique à la question des expressions stylistiques par lesquelles les groupes humains se définissent, se distinguent, se reconnaissent et échangent. Les productions stylistiques mettent en relation des éléments traditionnels et des éléments novateurs, la mémoire et les références à la tradition. Tout en parcourant réflexivement les paradigmes classiques de la pensée anthropologique (Malinovski, Kroeber, Leroi-Gourhan, Lévi-Strauss), l'ouvrage se fonde sur des travaux de recherche récents pris dans un large éventail d'aires culturelles : Europe, Amérique latine, Indonésie, Afrique, Chine, Nouvelle-Guinée. L'itinéraire de l'ouvrage vise à circonscrire les rapports entre style, technique et esthétique en anthropologie, abordant les interférences avec l'archéologie et l'histoire de l'art. Qu'apporte l'analyse techno-esthétique du style à l'interrogation d'objets ou de corpus d'objets par lesquels des sociétés s'individualisent ? Quelle forme et signification prend l'identité stylistique et quels rapports entretient-elle avec d'autres formes de l'identité ? A partir des expressions sensorielles ou perceptives du style, comment saisir le passage de l'implicite à l'explicite, de l'intangible au tangible, sur le plan des représentations stylistiques pertinentes d'une collectivité ? Telles sont les principales questions soulevées et illustrées par cette collection d'études.

 Communications présentées lors du colloque " Style et expressions stylistiques - Approches ethnologiques " qui s'est tenu les 17, 18 et 19 novembre 1999 au Collège de France, Paris.

Sommaire:
Avant-Propos

Première partie: Etats du style
- Bruno Martinelli / Style, technique et esthétique en anthropologie, pp. 19-48,
- Jean-Paul Demoule / Archéologie, style et société, pp. 49-66,
- Christian Kaufmann / Canon et style ; Diversité stylistique dans l'art Kwoma de Papouasie Nouvelle-Guinée, pp. 67-84.

Deuxième partie: Il n'y a pas d'objet sans style
- Salvatore D'Onofrio / Chaque chose a son " galbe " ; Style, technique et linguistique à propos d'outils siciliens, pp. 87-96,
- Alain Gallay / Céramiques, styles, ethnie ; Les traditions céramiques du Delta inférieur du Niger (Mali) entre ethnologie et archéologie, pp. 97-116,
- Patrice fontaine / Le kriss ; Eléments d'analyse stylistique, pp. 117-148,
- Michel Perrin / Motifs et fonds ; Les molas, art textile des Indiennes Kuna du Panama, pp. 149-162,
- Françoise Cousin / Au-delà de apparences ; Qu'apporte l'analyse des collections à une réflexion sur le style ?, pp. 163-176.

Troisième partie: Le tangible et l'intangible
- Anny Tual / Les saveurs de mets et des mots au " Pays du poisson et du Riz " en République populaire de Chine, pp. 179-204,
- Annick Lévy-Ward / Les formes de salutation en Thaïlande: Le *wai3 et le kra:p7 relèvent-ils des faits de style ?, pp. 205-222,
- Catherine Hincker / Le goût des hommes excellents. Style, esthétique et identité chez les Touaregs de l'Ouest (Mali), pp. 223-236,
- Pierre Lemonnier / Objets sacrés dans " style ". Circulez, y a rien à voir ?, pp. 237-254.

Bibliographie
Bruno Martinelli est professeur d'anthropologie à l'Université de Provence. Il est membre de l'Institut d'Etudes Africaines à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme d'Aix-en-Provence. A la suite d'Hélène Balfet et de Christian Pelras, il a dirigé l'équipe CNRS " Formes, matières et sociétés " (GDR) au sein de laquelle la plupart des études présentées par cet ouvrage ont été réalisées.