Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LEYINDA Pascal Alain - Ethnomotricité et développement. Jeux traditionnels chez les Ndzébi du Congo-Brazzaville

Plus de vues

  •  LEYINDA Pascal Alain - Ethnomotricité et développement. Jeux traditionnels chez les Ndzébi du Congo-Brazzaville

LEYINDA Pascal Alain

Ethnomotricité et développement. Jeux traditionnels chez les Ndzébi du Congo-Brazzaville

L'Harmattan - Paris - 2010
ISBN: 9782296112452
(Etudes africaines)
516 p., préface de Luc Collard - 24 x 15,3 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 44,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X46028 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
39,71 €
Chez Abebooks

 L'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture), dans ses différents rapports, insiste sur l'importance de la promotion des jeux traditionnels qui sont aussi des jeux de patrimoine, afin de les intégrer dans des stratégies nationales de développement. Les vestiges qui subsistent encore sont menacés d'extinction, sous l'effet combiné de la mondialisation et de l'uniformisation hégémonique du sport. Ce modèle social symétrique du plus fort, du plus haut, du plus rapide et du dominant, qui prône une solidarité de façade, une égalité des chances illusoire, correspond-il à toutes les sociétés ? Cette forme d'acculturation ne traduirait-elle pas un déracinement culturel, une perte d'identité et une rupture avec les valeurs du terroir ? Pour y échapper, il est peut-être temps de dévoiler les potentialités socialisantes et les caractéristiques sous-jacentes de ces jeux qui sont le reflet de leur culture mère. Dans cet ouvrage sont analysés structuralement des jeux traditionnels de la société Ndzébi du Congo-Brazzaville, selon leur logique interne. Une véritable ethnomotricité est opérée. En empruntant une voie scientifique novatrice qu'est la praxéologie motrice (science de l'action motrice) du Professeur émérite Pierre Parlebas, l'auteur démontre qu'ils sont bien le miroir de leur société d'appartenance. En même temps, ces jeux sont un vecteur indispensable de socialisation à part entière qui participe aux politiques nationales de développement.

 Les Nzebi sont une peuplade bantou établie au Congo Brazza et au Gabon.

 
Ouvrage issu du travail de thèse de doctorat en sociologie préparée par Pascal Alain Leyinda sous la direction de Pierre Parlebas et soutenue à Paris 5 en 2005 sur le thème: La motricité ludique d'une société africaine : analyse structurale des jeux traditionnels des peuples Ndzébi du Congo Brazzaville
Diplômé de la faculté des sciences humaines et sociales, La Sorbonne - Université René Descartes Paris-5, où il a obtenu un DEA et un Doctorat en Sociologie-Démographie, et après avoir enseigné quinze ans dans le secondaire au Congo et en France, Pascal Alain LEYINDA est spécialiste de la Science de l'Action Motrice, discipline qu'il enseigne à l'université de Picardie Jules Verne à Amiens en France.