Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 OSSEIRAN-HOUBBALLAH Mouzayan - L'enfant-soldat: Victime transformée en bourreau

Plus de vues

  •  OSSEIRAN-HOUBBALLAH Mouzayan - L'enfant-soldat: Victime transformée en bourreau

OSSEIRAN-HOUBBALLAH Mouzayan

L'enfant-soldat: Victime transformée en bourreau

Odile Jacob - Paris - 2003
ISBN: 97827381131
(Sciences humaines)
240 p. - 14,5 x 22,0 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 24,90 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X42466 livres neuf et d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
14,90 €
Chez Amazon

 L’enfant-soldat : figure caractéristique et scandaleuse de notre époque ? L’Unicef estime leur nombre à 300 000. Cette explosion est manifestement due à la multiplication des guerres civiles : une trentaine en cours dans le monde, parfois depuis très longtemps. Leur recrutement n’est pas limité aux conflits du Tiers Monde, comme on l’a vu au Kosovo. 

Alors que pendant la Deuxième Guerre mondiale, 45 % des victimes étaient des civils, ce chiffre peut parfois atteindre 90 % de nos jours. Les enfants-soldats renversent le jeu. Les victimes deviennent bourreaux et exécutent parents, amis, voisins et compatriotes. Drogués, dressés à torturer, à mutiler et à tuer, ils sont souvent, à 10 ou 15 ans, les plus cruels des combattants et ils ont terrifié tout le monde au Liban, au Sri-Lanka, en ex-Zaïre, en Sierra Leone… 
Que deviennent-ils après les combats ? Pourquoi ne les voit-on plus à Beyrouth ou ailleurs ? Pourquoi se cachent-ils, alors que leurs chefs ont parfois pris le pouvoir ? Pourquoi en retrouve-t-on autant dans les centres de désintoxication ? Pourquoi d’autres continuent-ils à jouer à la roulette russe ? Quel avenir pour ces enfants qui n’ont rien appris d’autre que le maniement des armes ? Que vont-ils à leur tour transmettre, sinon la violence ? 
Mouzayan Osseiran-Houbballah étudie en psychanalyste les conditions et les mécanismes qui favorisent l’enrôlement et l’encadrement de ces machines à tuer, elle décrit le « traumatisme d’anéantissement » qui se met en place chez eux, elle présente plusieurs cas emblématiques et réfléchit aux voies que doit emprunter le nécessaire travail thérapeutique avec eux. Il y va de la paix future.
Docteur en psychopathologie et psychanalyse, Mouzayan Osseiran-Houbballah est psychanalyste, psychologue à l'Institut médico-éducatif Henri-Dunant et enseigne à l'université Paris-VII