Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 AUGERON Mickaël, CAUDRON Olivier et Alia - La Rochelle, l'Aunis et la Saintonge face à l'esclavage

Plus de vues

  •  AUGERON Mickaël, CAUDRON Olivier et Alia - La Rochelle, l'Aunis et la Saintonge face à l'esclavage

AUGERON Mickaël, CAUDRON Olivier et Alia

La Rochelle, l'Aunis et la Saintonge face à l'esclavage

Les Indes Savantes - Paris - 2012
ISBN: 9782846542470
(Rivages des Xantons)
340 p. - 22 x 24,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 42,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X50021 livre neuf, broché 5 à 8 jours
42,00 €
Chez Amazon

 La Rochelle est au XVIIIe siècle le second port négrier de France. Les armateurs de la cité aunisienne ont transporté, depuis les rivages africains vers les plantations des Amériques, 160 000 Africains depuis les années 164o jusqu'au début du XIXe siècle, dont 130 000 pour le seul XVIIIe siècle. Derrière le grand port, toute une région vit également de la Traite des Noirs, de Rochefort aux rives de la Seudre. Derrière les armateurs, toute une population participe de fait au trafic négrier, de manière directe ou indirecte, à travers l'armement de ces navires, et leurs équipages. Ce trafic conduit Aunisiens et Saintongeais vers des destinations africaines qui deviennent alors bien connues dans la région. De l'autre côté de l'Atlantique, les mêmes ont largement participé, depuis le XVIIe siècle, au développement des îles, bientôt devenues des éléments essentiels d'une économie coloniale qui enrichira considérablement le royaume au XVIIIe siècle. Traite et plantation constituent ce "commerce triangulaire" auquel La Rochelle participe largement, pour son plus grand profit financier. C'est autour de cette histoire, longtemps difficile à évoquer et à explorer, que chercheurs et historiens, mais aussi acteurs de la mémoire de cette histoire négrière, se sont unis pour travailler sur le passé, et sur le présent mémoriel, ce dernier étant aujourd'hui mis au premier plan, dans les anciens ports négriers français. La variété et l'ampleur des sources présentées, la richesse des sujets étudiés, à propos et autour de la Traite, font de cet ouvrage un document incontournable pour la connaissance, à La Rochelle et en France, de ce que Voltaire appelait "l'infâme trafic".

Sommaire:

Partie I - L'INFAME TRAFIC (VOLTAIRE) : ROUTES, RESEAUX ET ACTEURS
- Alain Morgat / Traite atlantique, cartographie et navigation,
- Jean-Michel Deveau / Les Rochelais en Afrique,
- Benoît Jullien / Récit de vie d'une princesse devenue esclave en 1784,
- Denis Gandouet / Rochefort et la traite négrière au XVIIIe siècle,
- Thierry Sauzeau / Les officiers de la Seudre face au commerce négrier rochelais (1760-1815),
- Benoît Jullien / Claude-Vincent Polony, un négrier ordinaire ? L'itinéraire d'un marin rochefortais entre l'Afrique et Saint-Domingue,
- Benoît Jullien / Une expédition négrière de trop: Le Solide, armé par Jacques Carayon, fils ainé,
- Jacques Péret / L'affaire de L'Opiniâtre ou l'épouvantable exécution du meneur d'une révolte manquée d'esclaves sur un navire négrier,
- Christophe Bertaud / Les noms de navires de la traite rochelaise au XVIIIe siècle,
- Lauret Vidal / L'ex-voto du Saphir, en la cathédrale Saint-Louis de La Rochelle,
- Olivier Caudron / Aunisien et Saintongeais à l'île Bourbon: flibuste, traite négrière et esclavage dans le premiers tiers du XVIIIe siècle.

Partie II - D'UNE RIVE A L'AUTRE : LA SOCIETE ESCLAVAGISTE ET LA METROPOLE
- Danielle Bégot / Esclaves d'habitation : le cas de la Guadeloupe et de la Martinique au milieu du XVIIIe siècle au milieu du XIXe siècle,
- Gérard Lafleur / La présence rochelaise aux Petites Antilles au XVIIe siècle,
- Brice Martinetti / Une habitation à Saint-Domingue au XVIIIe siècle : l'indigoterie Belin Desmarais ou les rouages d'une microsociété,
- Muriel Hoareau / Rhétorique du maître et de l'esclave: une correspondance de Simon Charles Boutin, propriétaire à Saint-Domingue (1784-1792),
- Pascale Vignau / Un armateur négrier: Etienne Belin (1696-1779),
- Olivier Caudron / Noirs, mulâtres ou autres gens de couleur dans l'Aunis du XVIIIe siècle,
- Olivier Caudron / Un Favori en disgrâce: le nègre Augustin à Marennes (1773-1777),
- Mickaël Augeron / Des esclaves et des domestiques amérindiens à La Rochelle au XVIIIe siècle,
- Sylvie Denis / Les raffineries de sucre à La Rochelle,
- Gaëlle Caillet / Défendre et promouvoir ses intérêts: le monde des raffineurs rochelais au XVIIIe siècle.

Partie III - LA LONGUE ROUTE VERS LES ABOLITIONS
- Olivier Caudron / Roc, Michel Poupet et le Mémoire pour un nègre qui réclame sa liberté (1770),
- Pascal Even / Un armateur ami des Noirs, Samuel Demissy,
- Marcel Dorigny / Les colons de La Rochelle se mobilisent contre les Amis des Noirs : procès-verbaux de la Société des colons franco-américains de La Rochelle, 14 octobre 1789-27 août 1790,
- Claudy Valin / La filiale rochelaise de la Société des colons franco-américains,
- Bernard Gainot / La Première République entre ségrégation et intégration: les compagnies d'hommes de couleur de l'île d'Aix, 1798-1802,
- Romain Delmont / Rochefort, base arrière de la répression de la traite négrière durant la première moitié du XIXe siècle,
- Christophe Berthaud / La Rochelle et la traite illégale au XIXe siècle: quelle réalité ?
- Marie-José Delrieu / D'Oléron à Cuba: l'itinéraire de Jules Raoulx (1819-1883).

Partie IV - LES HERITAGES CONTEMPORAINS : MEMOIRES ET COMMEMORATIONS POUR NE PAS OUBLIER
- Fabienne Chiron-Champagne, Eric Normand, Bruno Zélie / Les témoignages archéologiques du commerce du sucre à La Rochelle,
- Jacques De Cauna / Mémoire et patrimoine transatlantiques : de La Rochelle à Saint-Domingue (Haïti),
- Pierre Frustier / De la Guadeloupe à l'île d'Oléron ; les Clermonthe et la construction d'une mémoire familiale,
- Josy Roten / L'association Mémoria, entre Histoire et Mémoire,
- Christophe Cadiou-Quella, Céline Mélisson / Enseigner l'histoire de l'esclavage à partir de ressources locales: les expéditions négrière de Rochefort,
- Jean-Luc Labour / Sur les marches de la Grande Case. Une soirée chez Aimé-Benjamin Fleuriau, ou comment sensibiliser le grand public par le spectacle théâtralisé,
- Philippe Monges / "Lieux de mémoire, Mémoire des lieux" à travers la photographie. Exposer à La Rochelle sur les traces de la traite négrière et de l'esclavage,
- Jacques de Cauna / Haïti: une exposition de photographies de Georges P. Clemenceau au Musée du Nouveau Monde (La Rochelle), en 2011,
Thierry Bobinet / Léon-Robert de L'Astran, l'abolitionniste: autopsie d'un canular.
Mickaël Augeron est maître de conférences à l'université de La Rochelle. Olivier Caudron, archiviste-paléographe, est conservateur général des bibliothèques, directeur de la Bibliothèque universitaire de La Rochelle.