Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
Version remaniée et rendue plus lisible du texte paru en français chez l'Harmattan 11 ans au paravant sous le titre:  La terre et les gens du fleuve: jalons, balises.

Plus de vues

  • Version remaniée et rendue plus lisible du texte paru en français chez l'Harmattan 11 ans au paravant sous le titre:  La terre et les gens du fleuve: jalons, balises.

ADAMS Adrian, SO Jaabe

A Claim to Land by the River. A Household in Senegal 1720-1994

Oxford University Press - Oxford - 1996
ISBN: 9780198201915
300 p. - 22 x 14,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 106,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X58587 livres neuf et d'occasion, cartonnage éditeur sous jaquette, état et prix divers 5 à 8 jours
72,94 €
Chez Amazon

 In the early part of the eighteenth century, Jaabe So's ancestors founded a farm on the left bank of the Senegal river. Twenty years ago, Jaabe So set up an independent farmers' association based among a group of towns along that river. Since then, he and Adrian Adams have spent much of their lives struggling to defend the existence of that association against a state development corporation lavishly funded by development aid. This is a narrative of that struggle, placed in the context of three centuries of Senegalese history. This extraordinary book will be an invaluable reference for those who believe that Africans may yet redeem a future free from the false promises of development, by drawing upon an inherited past.

Version remaniée et rendue plus lisible du texte paru en français chez l'Harmattan 11 ans au paravant sous le titre:  La terre et les gens du fleuve: jalons, balises.
 
Superbe document. Au début du XVIIIe siècle, les ancêtres de Jaabe So fondèrent une cité sur la rive gauche du Sénégal. Il y a plus de 20 ans ce dernier est à l'origine de la création d'une association de paysans d'un groupement de villages des bords du fleuve autour de Bakel. Adrian Adams l'accompagnera das cette lutte. C'est cette longue bataille qui est ici contée dans le contexte de 3 siècles d'histoire du Sénégal.
 
Sur Adrian Adams lire l'excellente et sensible notice nécrologique d'Edmond Ortigues publiée dans les Cahiers d'Etudes Africaines n°161/2001
Adrian Adams (1945-2000) est née à New York. Après un doctorat à la London School of Economics, elle enseigne l'anthropologie à l'Université d'Aberdeen. Elle obtient une bourse pour mener ses recherches dans la vallée du Sénégal et séjournera à plusieurs reprises à Kugani. Elle y rencontrera Jaabe Sow, animateur en milieu rural soninké et deviendra en 1977 sa troisième épouse. Elle s'installe sur place et devient soninké à part entière. Elle meurt le 2 août 2000 dans un accident de voiture, non loin de chez elle, dans la vallée du fleuve Sénégal.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter