Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 KOUAME Adou - La problématique du genre dans les romans d'Ayi Kwei Armah

Plus de vues

  •  KOUAME Adou - La problématique du genre dans les romans d'Ayi Kwei Armah

KOUAME Adou

La problématique du genre dans les romans d'Ayi Kwei Armah

Presses Universitaires de Nancy - Nancy - 2011
ISBN: 9782814300774
(Regards croisés sur le monde anglophone)
436 p. - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 20,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X47800 livre neuf, broché 5 à 8 jours
20,00 €
Chez Amazon

 À travers les portraits et l'analyse des rôles des personnages masculins et féminins, cet ouvrage analyse la notion de genre dans les romans de l’écrivain ghanéen Ayi Kwei Armah. Il est mené dans une perspective interdisciplinaire dans le cadre d’un croisement entre littérature et sciences sociales, en particulier la sociologie et l’anthropologie. D’une part, il fait un parallèle entre les mondes traditionnels et contemporains dépeints dans les six romans étudiés et, d’autre part, il met en évidence la manière dont l’écrivain intègre au plan narratologique l’histoire et la culture africaine dans la construction de ses personnages féminins et masculins. Mettant en corrélation l’œuvre d’Ayi Kwei Armah avec celles de Frantz Fanon et de Cheick Anta Diop, l’auteur y envisage la question de la construction du genre dans un double sens : le genre comme un pouvoir normatif, c’est-à-dire imposé par l’homme et la tradition et le genre comme un contre-pouvoir, c’est-à-dire une force qui s’inscrit dans la perspective de la transgression de la norme et de l’altérité imposée dans la société moderne.

L’intertextualité entre les romans d’Armah et ceux d’autres auteurs africains montre le rôle central de la colonisation européenne dans le déséquilibre des pouvoirs sociaux et politiques entre hommes et femmes. Il ressort cependant de cette analyse qu’Armah inscrit les rapports sociaux entre les sexes, non pas dans une dynamique conflictuelle, mais plutôt dans une synergie qui vise à redonner une vitalité à la société africaine.

Sommaire:
Introduction générale

Première partie - Genre et identité culturelle
I. Oralité, religion et autorité spirituelle
II. L'Afrique face à la crise d'identité
III. La femme, symbole de la quête d'identité

Deuxième partie - Sexe, genre et sociétés
IV. Race, sexualité et victimisation
V. Le malaise social et l'esthétique de la maladie
VI. Pouvoir féminin et crise socio-économique

Troisième partie - Genre, mythe et libération
VII. Genre, littérature et tradition orale
VIII. Genre, pouvoir et hiérarchie politique
IX. La critique féminine face à la représentation de la femme dans l'œuvre d’Armah
Conclusion générale
Kouamé Adou enseigne actuellement les littératures et civilisations africaines anglophones au département d'anglais de l'université de Bouaké à Abidjan.