Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DARD Mme, née Charlotte Adélaïde PICARD, Anonyme - La Chaumière africaine ou Histoire de l'infortunée famille Picard, naufragés de La Méduse

Plus de vues

  •  DARD Mme, née Charlotte Adélaïde PICARD, Anonyme - La Chaumière africaine ou Histoire de l'infortunée famille Picard, naufragés de La Méduse

DARD Mme, née Charlotte Adélaïde PICARD, Anonyme

La Chaumière africaine ou Histoire de l'infortunée famille Picard, naufragés de La Méduse

Chez Voellat, Imprimeur-Libraire - A Dijon, rue au Change - 1824
313 p., catalogue et errata, 2 cartes dépliantes - 18,5 x 11 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X59458 en libre accès lecture 48h
0,00 €
Chez Gallica BNF

 

Fort rare édition originale de cet ouvrage réédité récemment par l'Harmattan (sans les deux cartes dépliantes qui apportent un cachet tout particulier à cet étonnant et touchant témoignage). C'est une femme, Charlotte Adélaïde Dard, qui la première a offert une vision de l'Afrique noire au public français du 19ème siècle. Elle est sans doute aussi une des seules à avoir survécu à un naufrage (celui de La Méduse) et à le rapporter dans un livre. Après des expériences commerciales malheureuses, Monsieur Picard, greffier à St Louis perdra sa charge et se lancera dans la colonisation agricole sur une île du fleuve Sénégal (au sud de Saint-Louis) qu'il habitera assez misérablement avec ses filles (l'une épousera l'instituteur Jean Dard et la seconde le fameux Richard, agronome qui donnera son nom à Richard-Tol). Ce livre présente le grand intérêt de décrit la classe moyenne colonisatrice à laquelle l'auteure appartient, les conditions matérielles et politiques difficiles de la colonisation en Afrique au 19ème siècle, et également les rapports entre Noirs et Blancs.

Charlotte Adélaïde Picard (1798-1862) est l'ainée des enfants de la famille Picard et sera l'une des naufragées de la Méduse. Elle vivra ensuite à St Louis dans des conditions difficiles puis , l'une des rares survivantes de cette nombreuse famille, épousera Jean Dard, instituteur à l'origine du développement de "l'enseignement mutuel" à St Louis du Sénégal.