Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CHARLES-ROUX Edmonde - Nomade j'étais: les années africaines d'Isabelle Eberhardt, 1899-1904

Plus de vues

  •  CHARLES-ROUX Edmonde - Nomade j'étais: les années africaines d'Isabelle Eberhardt, 1899-1904

CHARLES-ROUX Edmonde

Nomade j'étais: les années africaines d'Isabelle Eberhardt, 1899-1904

LGF - Paris - 1997
ISBN: 9782253141655
(Le livre de poche; 14165)
672 p. - 18 x 11 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 8,30 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X45281 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
1,40 €
Chez Amazon

En 1899, Isabelle Eberhardt débarque sur la terre africaine. Durant les quatre années qui lui restent à vivre, « entrée en nomadisme comme on entre en religion », la jeune femme va inlassablement parcourir le Maghreb, s'enfonçant dans les déserts, prenant tous les risques, provoquant l'indignation des colons aussi bien que l'admiration d'un Lyautey... Etait-elle une insoumise ? une aventurière ? une mystique attirée par l'Islam ? En romancière pénétrante, fascinée par son personnage, Edmonde Charles-Roux nous fait à merveille sentir les richesses de cette prodigieuse personnalité. Autour de son héroïne, elle déploie les décors grandioses, les traditions, les scandales aussi de cette Algérie coloniale, où sont déjà perceptibles la révolte et la passion religieuse qui ont, depuis lors, tragiquement écrit son histoire.

Deuxième partie de la biographie d'Isabelle Eberhardt: les quatre dernières années de sa vie en Afrique du Nord.

Isabelle Eberhardt (1877-1904) nait en Suisse d'une mère aristocrate russe et d'un père inconnu. S'installe en Algérie en 1897, y découvre son attrait pour le Sahara et s'initie à la civilisation arabe. Va séjourner dans le Sud Tunisien et à El Goléa. Se convertit à l'Islam et s'habille en homme pour voyager librement… Est accusée d'espionnage et expulsée… Se marie en 1901 avec un sous officier algérien des spahis, acquière ainsi la nationalité française et retourne en Algérie, se fixe à Tenès. Est en 1903 correspondante de guerre dans le sud oranais et prend part à l'expédition de Figuig. Meurt noyée en octobre 1904, lors de l'inondation d'Aïn Sefra.

 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter