Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DU PUIGAUDEAU Odette - Pieds nus à travers la Mauritanie: deux voyageuses non conformistes à l'épreuve du désert (1933-1934)

Plus de vues

  •  DU PUIGAUDEAU Odette - Pieds nus à travers la Mauritanie: deux voyageuses non conformistes à l'épreuve du désert (1933-1934)

DU PUIGAUDEAU Odette

Pieds nus à travers la Mauritanie: deux voyageuses non conformistes à l'épreuve du désert (1933-1934)

Phébus - Paris - 1992
ISBN: 9782859402389
(D'ailleurs)
264 p. - 21 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X54025 livres d'occasion, état, reliure et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
0,94 €
Chez Priceminister

On imagine mal ce qu’était le pays des Maures en cette année 1933 où deux jeunes femmes du meilleur monde, parties à bord d’un langoustier breton à voiles rousses, se laissent volontairement débarquer sur la grève de Port-Étienne (aujourd’hui Nouadibhou) pour se perdre dans les sables. Ni mission officielle, ni subventions, peu d’argent, presque aucun bagage : les voilà qui se lancent à dos de chameau sur des pistes inconnues (elles parcourront de la sorte plusieurs milliers de kilomètres), dans une contrée où les militaires français eux-mêmes osaient à peine patrouiller. Ces vastes solitudes mal pacifiées étaient pour l’essentiel au pouvoir des pillards locaux, guerriers ombrageux qui n’acceptaient de vivre qu’à la fortune de leurs rezzou – et qui avaient la réputation d’occire sans un mot d’explication les étrangers assez fous pour s’aventurer sur leurs terres. Contre toute attente, ils offriront aux deux téméraires l’accueil réservé aux braves, et lieront bientôt avec elles les liens de la plus étroite amitié. Il faut lire Pieds nus à travers la Mauritanie (le livre-culte qui fit découvrir, en 1936, Odette de Puigaudeau) à la fois comme un chant d’amour et comme un avertissement : le désert en effet, sous la plume inspirée de cette femme (comme sous celle de T.E. Lawrence ou d’Isabelle Eberhardt), se révèle être le repaire ultime de la beauté, et le lieu par excellence où s’inscrit et se ressource notre fragile liberté.

Journal du voyage effectué par l'auteur et Marion Senones  entre décembre 1933 et septembre 1934 de Port-Etienne en Mauritanie jusqu'à Kayes au mali et 2.500 km faits à chameau pour aller de campements imraguen en campements maures. Un étonnant témoignage qui se lit comme un roman et constitue une bonne introduction à la complexe culture beidane. Le regard porté sur les négro-africains sahéliens est  beaucoup plus sommaire. Photos prises par les voyageuses de grande qualité avec le plus souvent mention des personnages dont l'image nous est ainsi révélée. La première édition paraît chez Plon en 1936.Itinéraire: de Port Etienne en Mauritanie jusqu'à Kayes au Mali  en passant par le Cap Timris, Atar, Nouakchott, Boutilimit, Mederdra, Aleg, Kaédi, Mbout et Kiffa.

Odette du Puigaudeau (1894-1991) est une aventurière, ethnologue et écrivain française qui débutera sa carrière sur mer avant de découvrir le Sahara à partir de 1934 et d'y consacrer, avec sa compagne Marion Senones l'essentiel de son existence et travaillera à la connaissance et au rayonnement de la culture maure. Elle s'établit au Maroc en 1961 et y restera jusqu'à sa mort en 1991.