Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 ABOMO-MAURIN Marie-Rose (sous la direction de) -Littérature orale, genres, fonction et réécriture

Plus de vues

  •  ABOMO-MAURIN Marie-Rose (sous la direction de) -Littérature orale, genres, fonction et réécriture

ABOMO-MAURIN Marie-Rose (sous la direction de)

Littérature orale, genres, fonction et réécriture

Harmattan - Paris - 2008
ISBN: 9782296062900
(Etudes africaines)
232 p. - 21,5 x 13,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 21,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X38985 livre neuf, broché 5 à 8 jours
21,50 €
Chez Amazon

Ce livre explore, dans une Afrique culturelle multiple, les discours littéraires et leur impact social. La variété des sujets montre la richesse des genres de la littérature orale et les affinités qu'elle entretient avec d'autres espaces culturels. L'ensemble des études se focalise sur les deux régions de l'Afrique de l'ouest et l'Afrique centrale. Ainsi sont abordés les contes animaliers, les poésies, jeux et chants divers, et l'interaction entre oralité et écriture.

Sommaire:
Première partie: Genres oraux: textes et statut
- Alain Joseph Sissao / Aperçu sur la littérature orale moose, pp. 17-40,
- Charles Belinga b'Eno / Disposition narrato-discursive et idéologie de la non-guerre dans le lexique du Mvët ékan, pp. 41-54,
- Charles Belinga b'Eno / La légitimation en littérature orale: le cas du poète dans l'épopée orale du Mvët du Cameroun, du Gabon et de la Guinée Equatoriale, pp. 55-68.
Deuxième partie: Genres oraux, fonctionnalité et fonctions
- Sandra Bornand / Le marcanda ou le deuil de la femme préférée (zarma - Niger), pp. 69-82,
- Alice Degorce / Chants funéraires moose et fonctionnalités, pp. 83-98,
- Anne-Marie Dauphin-Tinturier / Les chants d'initiation dans le rituel du cisungu en Zambie, pp. 99-108,
- Alice-Delphine Tang / La femme dans les contes de Birago Diop, pp. 109-120,
- Marie- Rose Abomo-Maurin / Moneblum ou l'homme bleu, pp. 121-140.

Troisième partie: Oral, écrit et réécriture
- Marie-Rose Abomo-Maurin / Oralité africaine dans Nnanga Kon, roman en langue boulou de Jean-Louis Njemba Medou, pp. 141-156,
- Françoise Ogochukwu / L'oiseau fétiche ou le rôle du conte chez Goyemide, pp. 157-176,
- Véronique Cornius / Sous l'égide de Perrault et La Fontaine: le cycle de Leuk revu et corrigé par Senghor et Sadji, pp. 176-190,
- Léontine Gueyes-Troh / L'oralité dans l'œuvre de Venance Konan: de l'épique à l'anti-épique, pp. 191216.
Marie-Rose Abomo-Maurin est auteur de nombreux travaux en littératures francophone et orale. Docteur ès-lettres (thèse préparée sous la direction de Robert Jouanny et soutenue à Paris 4 en 1990 sur le thème: La représentation du thème du voyage (déplacement) dans le conte et le roman d'afrique centrale bantoue : continuité ou rupture ?), elle est professeur de français au lycée Jacques-Monod (45), chargée de cours à l'UFR de lettres d'Orléans et chercheur affilié au LLACAN (Langage, langues et Cultures d'Afrique Noire)/CNRS