Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BA Amadou Hampate - L'étrange destin de Wangrin ou les roueries d'un interprète africain

Plus de vues

  •  BA Amadou Hampate - L'étrange destin de Wangrin ou les roueries d'un interprète africain
  •  BA Amadou Hampate - L'étrange destin de Wangrin ou les roueries d'un interprète africain
  •  BA Amadou Hampate - L'étrange destin de Wangrin ou les roueries d'un interprète africain

BA Amadou Hampate

L'étrange destin de Wangrin ou les roueries d'un interprète africain

10-18 - Paris - 1999
ISBN: 9782264017581
(10-18 ; n° 785)
453 p. - 18 x 10 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 7,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X42906 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
2,66 €
Chez Amazon

Amadou Hampaté Bâ, le grand défenseur de la tradition orale africaine né au Mali en 1901, raconte ici l'histoire d'un homme qui fut son ami. Cet homme, voué dès sa jeunesse au dieu "Gongoloma Soké", dieu des contraires et de la ruse, en portait lui-même les contradictions. Bravant impunément la chance, il nous entraîne dans une suite d'aventures cocasses où nous le voyons, avec pour seules armes son intelligence et sa connaissance des hommes, se hisser au sommet de la puissance et de la fortune, dépouiller les riches au bénéfice des pauvres et, suprême exploit pour l'époque, rouler les "Dieux de la Brousse" d'alors : Messieurs-les-Administrateurs coloniaux ! Mais il arrive que les dieux se fâchent…

Amadou Hampâté Bâ, descendant d'une famille aristocratique peule, est né au Mali en 1900. Écrivain, historien, ethnologue, poète et conteur, il est l'un des plus grands spécialistes de la culture peule et des traditions africaines. Chercheur à l'Institut français d'Afrique Noire de Dakar dès 1942, Amadou Hampâté Bâ fut l'un des premiers intellectuels africains à recueillir, transcrire et expliquer les trésors de la littérature orale traditionnelle ouest-africaine – contes, récits, fables, mythes et légendes. Ses premières publications datent de cette période. En 1962, au Conseil exécutif de l'UNESCO, où il siégeait depuis 1960, il a attiré l'attention sur l'extrême fragilité de la culture ancestrale africaine en lançant un cri d'alarme devenu célèbre : "En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle". Outre des contes, comme Petit Bodiel et autres contes de la savane, Amadou Hampâté Bâ a écrit des ouvrages d'histoire, des essais religieux, comme Jésus vu par un musulman, ou Vie et enseignement de Tierno Bokar, le sage de Bandiagara, ainsi que ses mémoires, Amkoullel l'enfant peul, suivi de Oui, mon commandant, publiés en France à partir de 1991. Amadou Hampâté Bâ est mort à Abidjan en mai 1991.