Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 Les Cahiers Sens Public - n° 10 - Un monde en noir et blanc. Amitiés postcoloniales

Plus de vues

  •  Les Cahiers Sens Public - n° 10 - Un monde en noir et blanc. Amitiés postcoloniales

Les Cahiers Sens Public - n° 10, LUSTE BOULBINA Seloua (sous la direction de)

Un monde en noir et blanc. Amitiés postcoloniales

Sens [Public] Editions - MSH Paris - Paris - 2009
ISBN: 9782952494724
(Cahiers Sens Public ; 10)
176 p. - 21 x 14,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 15,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X69123 livre neuf, broché 5 à 8 jours
15,00 €
Chez Abebooks

 « Dans un monde en noir et blanc, les Indiens les plus foncés de peau ne sont pas noirs, ils sont Indiens. Les Sénégalais ou les Camerounais, en revanche, sont noirs. Au mieux, ils sont – indistinctement – africains.

Dans la postcolonie, il subsiste du colonial. Le travail de décolonisation exige patience et persévérance tant les clichés sont pratiquement efficients, les représentations pérennes et les langages inadaptés. Comptons sur nous : telle est la politique de l’amitié. »
Extrait de l'Avant-Propos, par Seloua Luste Boulbina (dir.)
Sommaire:
- Seloua Luste Boulbina / Avant-Propos.

- Jean-Marie Gustave Le Clézio / La liberté, comme une supplique, comme un appel dans la voix du blues et du jazz,
- Seloua Luste Boulbina / Le postcolonial et l’amitié comme politique,
- Édouard Glissant et Patrick Chamoiseau / La créolisation et la persistance de l‘esprit colonial,
- Souleymane Bachir Diagne / L’esclavage dans le monde actuel : vivre en présence du passé,
- Myriam Cottias, Crystal Fleming, Seloua Luste Boulbina / Nos ancêtres les Gaulois...… LFrance et l’esclavage aujourd’hui,
- Stéphanie Melyon-Reinette / Afro-américanisation : d’Haïti à New York City,
- Christelle Gomis / Les troupes coloniales françaises et l’occupation de la Rhénanie (1918-1930),
- Fatma Agoun Perpère / La peau et le masque: images de la femme noire dans les contes maghrébins,
- Laura Hengehold / Sorcellerie, subjectivation et souveraineté : Foucault au Cameroun,
- Jean-Godefroy Bidima / Philosophie et traditions dans l‘espace public africain,
- Matthieu Renault / Vie et mort dans la pensée de Frantz Fanon,
- Ismaël Sélim Khaznadar: Constantine,
- Kader Attia et Seloua Luste Boulbina: L’art comme réappropriation du monde.
Seloua Luste Boulbina est philosophe, directrice de programme au Collège International de Philosophie à Paris et chercheuse (HDR) au Laboratoire de changement social et politique (Université Paris 7). Agrégée de philosophie et docteur en sciences politiques, elle a longtemps enseigné la théorie politique à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris. Elle a notamment publié L'Afrique et ses fantômes (2015) ainsi que, parmi de nombreux ouvrages collectifs, Décoloniser les savoirs (2012)
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter