Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BADO Jean-Paul - Eugène Jamot 1879-1937. Le médecin de la maladie du sommeil ou trypanosomiase

Plus de vues

  •  BADO Jean-Paul - Eugène Jamot 1879-1937. Le médecin de la maladie du sommeil ou trypanosomiase

BADO Jean-Paul

Eugène Jamot 1879-1937. Le médecin de la maladie du sommeil ou trypanosomiase

Karthala - Paris - 2011
ISBN: 9782811105693
(Hommes et sociétés)
444 p., 8 p. de photos en noir et blanc - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 32,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X48750 livre neuf, broché 5 à 8 jours
32,00 €
Chez Amazon
X66640 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
24,00 €
Chez Priceminister

 Médecin colonial, humaniste et républicain, le docteur Eugène Jamot s'est aperçu très tôt des graves insuffisances des autorités coloniales en matière de lutte contre les maladies qui décimaient les populations africaines. Il fut à l'avant-garde du développement de la médecine préventive et surtout le médecin qui obligea l'administration coloniale à appliquer les directives visant à protéger les populations africaines contre les maladies, particulièrement la terrible trypanosomiase humaine africaine, plus connue sous le nom de maladie du sommeil. De 1916 à sa mort en 1937, il resta l'apôtre des trypanosomés.

L'auteur retrace ici la vie exceptionnelle de ce médecin de la France profonde, que rien ne prédisposait à une telle mission et qui devint le spécialiste mondial de la maladie du sommeil. Par sa détermination, sa foi en l'action médicale et surtout un mot d'ordre : "une unité d'action dans la lutte", le docteur Eugène Jamot est parvenu à modifier l'image de maladie fatale longtemps attribuée à la trypanosomiase humaine. Grâce à son esprit perspicace et son comportement de meneur d'hommes, il a sauvé des millions de vies africaines en défendant la sauvegarde de la primauté de la santé des populations sur les impératifs de l'économie coloniale.
Jean-Paul Bado nous livre un nouvel éclairage permettant de comprendre les difficultés rencontrées par le docteur Eugène Jamot dans la création du service permanent de lutte contre la trypanosomiase au Cameroun, ainsi que sur l' "Affaire des trypanosomés de Bafia". L'auteur nous apporte aussi des informations inédites sur les motifs de son départ définitif de l'Afrique occidentale française en 1935. Par son oeuvre, Eugène Jamot a donné une autre vision de la présence coloniale de la France en Afrique, en dépit de certaines imperfections.

 

Né à Réo au Burkina Faso, Jean-Paul Bado est historien, directeur du Groupe de réflexions et d'action pour la santé en Afrique (GRASA). Chercheur associé au Cemaf-centre d'Aix, il est l'un des spécialistes de l'histoire de la santé et des maladies en Afrique francophone.