Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 ROSNY Eric de - La nuit, les yeux ouverts

Plus de vues

  •  ROSNY Eric de - La nuit, les yeux ouverts

ROSNY Eric de

La nuit, les yeux ouverts

Seuil - Paris - 1996
ISBN: 9782020285407
283 p., 16 pl. - 21 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 19,40 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X44457 livre neuf, broché 5 à 8 jours
19,40 €
Chez Amazon
X63573 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
4,70 €
Chez Priceminister

Voici la suite des Yeux de ma chèvre, le livre où Eric de Rosny, jésuite français établi depuis longtemps au Cameroun, décrivait son entrée, grâce à une initiation, dans le monde des nganga, c'est-à-dire des " tradipraticiens ", ou médecins de tradition africaine, qui tentent de guérir les maladies du corps autant que celles de l'âme et de tout l'être. Eric de Rosny raconte ici non seulement comment il est consulté désormais par les malades et leurs familles, mais comment il est devenu " initiateur ", plus précisément comment lui, Européen, a été appelé à transmettre à son tour ce savoir secret de la guérison à des Africains : une " connaissance " spécifique qui consiste à donner libre cours à la " vision ", aux images intérieures que provoquent les paroles et les comportements des patients. Cela ne va pas sans risques... Paradoxalement, il devient clair, au fil du texte, qu'on peut rester prêtre, jésuite, chercheur, nganga et ordonnateur de nganga, tout en restant, par-dessus le marché, un honnête homme : il suffit d'être Eric de Rosny. C'est là, en effet, le point fort de l'auteur : il ne cesse jamais d'être crédible, de garder son sens de l'humour, de réfléchir et d'agir " juste ", même lorsqu'il est confronté aux pires contradictions.

De témoin et scientifique, l'auteur devient lui-même praticien traditionnel et transmettra ses connaissances à des candidats à l'initiation

Eric de Rosny (1930-2012) est jésuite et anthropologue français. Après avoir intégré la Compagnie de Jésus en 1959, il devient enseignant au collège Libermann à Douala et sera ordonné prêtre en 1962. Installé dans le quartier Akwa de Douala il étudie les processus de soins pratiqués par les guérisseurs traditionnels et sera lui-même initié et admis dans cette confrérie. Ses expériences sont relatées dans de nombreuses et passionnantes publications. Ajoutons qu'il occupera un moment le poste de directeur de l'INADES à Abidjan puis de supérieur provincial des Jésuites de l'Afrique de l'Ouest.