Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MONTEILLET Nicolas - Le pluralisme thérapeutique au Cameroun. Crise hospitalière et nouvelles pratiques populaires

Plus de vues

  •  MONTEILLET Nicolas - Le pluralisme thérapeutique au Cameroun. Crise hospitalière et nouvelles pratiques populaires

MONTEILLET Nicolas

Le pluralisme thérapeutique au Cameroun. Crise hospitalière et nouvelles pratiques populaires

Karthala - Paris - 2005
ISBN: 9782845866812
(Hommes et sociétés)
264 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 24,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X24012 livre neuf, broché 5 à 8 jours
24,00 €
Chez Abebooks
X27350 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
15,00 €
Chez Priceminister

 A travers l'analyse du fonctionnement d'une circonscription sanitaire du sud-Cameroun de la fin des années quatre-vingt, cet ouvrage décrit les transformations du champ médical sous l'effet de la crise. Il cherche à mieux situer, en ville et à la campagne, le rôle respectif de chaque protagoniste du système et notamment la part des pratiques traditionnelles à base de plantes, celle des rituels de contre-sorcellerie, celle des services apportés par les dispensaires et les hôpitaux, ou encore la fonction des pharmacies d'officines ou de celles dites " du panier ". Le lecteur comprendra mieux les succès des savoirs importés, favorisés par l'aspiration au progrès social (biomédecine, christianisme, pharmacie industrielle). Mais les anciennes approches thérapeutiques des mbmebela (faiseurs de remèdes) et des ngengan (contre-sorciers) influencent encore le champ médical moderne en favorisant des dérives : dispensation anarchique du médicament et dérives rituelles des Églises dites " éveillées ". Cette forme de " modernisation " ambiguë échappe au contrôle des appareils officiels et favorise la marchandisation des prestations sanitaires ainsi que les mésusages de la pharmacopée industrielle et traditionnelle. Sans l'effort d'un tel diagnostic des enjeux du marché de la santé, l'augmentation en dotations du système hospitalier actuel équivaut à subventionner les pratiques abusives tant contestées.

Ouvrage tiré de l'excellent thèse de doctorat préparée sous la direction de Jean-Pierre Warnier et soutenue par l'auteur à l'Université Paris V en 1998 sur le thème: De la tutelle des ancêtres au libre usage des pharmacopées : histoire d'un système de soins au Cameroun.
 
Dans cet ouvrage l'auteur nous propose une analyse du fonctionnement d'une circonscription sanitaire du sud-Cameroun (Arrondissement de Nkoteng - Région de la Haute Sanaga) à la fin des années quatre-vingt et met en lumière les transformations du champ médical suite aux effets de la crise.
Sommaire:
Introduction

I - SITUATION ET HISTOIRE DU CHAMP THERAPEUTIQUE
- Du système médical précolonial aux premiers médecins,
- Un nouveau contexte : économie et peuplement des espaces urbains et ruraux de Nkoteng.

II - LES COMPORTEMENTS THERAPEUTIQUES EN VILLE
- Le renouveau des médecines de proximité Mbembela et pharmacie " du panier ",
- De l'idéal pastorien à la pratique : hôpitaux et dispensaires,
- Ngengan et exorcistes : de l'échec thérapeutique à l'encadrement populaire de la maladie.

III - LES RECOURS THERAPEUTIQUES EN ZONE RURALE
- Mbembela et savoirs familiaux en zone rurale,
- Le rôle des spécialistes en zone rurale.

Conclusion: du désencadrement hospitalier au renouveau des médecines populaires.
Nicolas Monteillet, docteur de l'Université Paris V-Sorbonne, Prix de la meilleure thèse en 1998, s'est intéressé dès ses premières recherches aux pratiques sanitaires et à leur transformation au Sud-Cameroun. Il a enseigné dans plusieurs institutions (EHESS Paris V, Paris VIII, Lille III…).
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter